Pachyséris lamellaire

Pachyseris speciosa | (Dana, 1846)

N° 2146

Indo-Pacifique tropical, mer Rouge

Clé d'identification

Colonies lamellaires et unifaciales
Lames recouvertes de crêtes de hauteur uniforme concentriques à la bordure de la colonie
Couleur des lames variant du marron clair au gris foncé, bordures claires
Plutôt sciaphile, au bas des pentes récifales

Noms

Autres noms communs français

Corail plateau strié

Noms communs internationaux

Platter castle coral, serpent coral, ringed-plate coral, elephant skin coral (GB), Castillo de Coral (E), Rinnenkoralle (D)

Distribution géographique

Indo-Pacifique tropical, mer Rouge

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Cette espèce est largement répandue dans l'Indo-Pacifique, depuis la mer Rouge et les côtes de l'Afrique de l'Est à la Polynésie française. Sa limite nord est au Japon. Elle est présente en Nouvelle-Calédonie, Wallis, Mayotte, et à La Réunion.

Biotope

Pachyseris speciosa se rencontre dans toutes sortes d'habitats coralliens entre 4 et 25 m de profondeur, mais a une préférence pour les zones ombragées et le bas des pentes récifales où elle peut recouvrir de larges surfaces.

Description

Pachyseris speciosa forme des colonies lamellaires et unifaciales (un seul côté porte les polypes). Elles sont en général horizontales, mais peuvent s'ériger en colonnes. Elles peuvent couvrir des surfaces de plusieurs mètres carrés.
Dans sa forme la plus classique, les lames sont recouvertes de crêtes de hauteur uniforme concentriques à la bordure de la colonie, mais des lames tordues avec des crêtes courtes aux lignes brisées peuvent aussi se rencontrer. Il n'y a pas de columelle*. Plusieurs rangées de polypiérites* peuvent se situer entre chaque crête.
La couleur varie du marron clair au gris foncé, les bordures étant souvent plus claires. Les polypes ne sont pas visibles.

Espèces ressemblantes

Pachyseris rugosa a une aire de répartition plus restreinte (non présente dans le sud de la mer Rouge, La Réunion et Mayotte, ni en Polynésie française). Elle forme des colonies bifaciales aux formes érigées très irrégulières, et peut être facilement confondue avec P. speciosa dans les zones où les 2 espèces existent.

Pachyseris gemmae est une espèce rare, restreinte au Pacifique Central (de la Thaïlande à l'Indonésie).

Alimentation

Comme tous les coraux hermatypiques*, Pachyseris speciosa se nourrit grâce aux algues symbiotiques* contenues dans ses tissus et qui fabriquent des sucres par photosynthèse*. Les polypes*, munis de cellules urticantes, les cnidocytes*, peuvent aussi capturer de petits organismes planctoniques*.

Reproduction - Multiplication

L'espèce est gonochorique* (il y a des individus mâles et des individus femelles). Elle se reproduit par voie sexuée ou asexuée. Par voie sexuée, les gamètes* sont relâchés en pleine eau pendant l'épisode annuel de ponte massive nocturne. Les œufs ont un diamètre moyen de 368 µm. Lors de la sédentarisation, les larves* mesurent en moyenne 650 µm de longueur.

Vie associée

Des algues symbiotiques zooxanthelles* vivent dans ses tissus où elles fabriquent des sucres qui assurent une partie de la nourriture à la colonie.
Plusieurs espèces de copépodes parasites sont associées à ce corail.

Réglementation

Pachyseris speciosa est inscrite sur la liste rouge UICN (2008) sous le statut LC (Least Concern, soit peu préoccupante). L'UICN a motivé sa décision en considérant la dégradation de son habitat. Une nouvelle évaluation du statut est prévue en 2018.

Elle est aussi présente sur la liste CITES appendice 2 depuis 1990 (référence aux annexes de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), soumise à quotas d'exportation. Elle est exportée par les îles Fidji (quota de 900 individus en 2010 et 2011).

Origine des noms

Origine du nom français

Pachyséris lamellaire est une francisation partielle du nom scientifique.
Corail plateau strié se réfère à l'aspect des lames.

Origine du nom scientifique

Pachyseris : du grec [pachy] = épais et du latin [series] = enlacement, enchaînement, rangée,
speciosa : du latin [speciosus] = beau, élégant.
Cette espèce a donc de belles rangées épaisses, en référence aux crêtes concentriques.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Cnidaria Cnidaires

Organismes aquatiques (marins pour la plupart) libres ou fixés, carnivores, principalement à symétrie radiaire, caractérisés par des cellules urticantes : les cnidocytes. Deux morphologies principales : le polype et la méduse. La larve est une planula.

Classe Anthozoa Anthozoaires Cnidaires exclusivement marins, solitaires ou coloniaux, uniquement sous la forme polype (jamais de phase méduse dans le cycle de vie).
Sous-classe Hexacorallia / Zoantharia Hexacoralliaires / Zoanthaires Anthozoaires coloniaux ou solitaires, tentacules lisses, polypes à symétrie d’ordre 6.
Ordre Scleractinia Scléractiniaires / Madréporaires Hexacoralliaires coloniaux (quelques espèces solitaires) produisant un exosquelette calcaire abritant de petits polypes.
Famille Agariciidae Agariciidés
Genre Pachyseris
Espèce speciosa

Nos partenaires