Ophiure commune

Ophiura ophiura | (Linnaeus, 1758)

N° 634

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Grande ophiure de 35 mm maximum
Plaques dorsales disposées en mosaïque
Couleur variant de l'orange pâle au brun foncé
5 bras épais à la base, effilés à leur extrémité
s'enracinant dans le disque, piquants courts
Plaques ventrales des bras disjointes près du disque
2 taches blanches dorsales au niveau de chaque bras

Noms

Autres noms communs français

Ophiure rose

Noms communs internationaux

Common sand-star (GB), Schuppiger Schlangenstern (D), Gewone slangster (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Asterias ophiura Linnaeus, 1758
Ophiura ciliaris (Linnaeus, 1766)
Ophiura ciliata (Retzius, 1783) non (O.F. Müller, 1776)
Ophiura lacertosa (Pennant, 1777)
Ophiura texturata de Lamarck, 1816
Ophioglypha texturata (Lamarck)
Ophiura textura (Linnaeus, 1758)

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche, océan Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Il s'agit d'une espèce fréquente et commune de toutes les côtes métropolitaines, qu'on pourra rencontrer depuis la Norvège jusqu'à Madère.

Biotope

Cette ophiure affectionne les fonds sablo-vaseux fins ainsi que les fonds de graviers et de débris coquilliers plus ou moins grossiers de la zone circalittorale* peu profonde. On la trouve depuis la surface jusqu'à 300 mètres de profondeur, fréquemment enfouie.

Description

Ophiura ophiura est une grande ophiure dont le disque central mesure 25 à 35 mm maximum. La longueur des cinq bras n'excède pas quatre fois ce diamètre. Bien que surnommée "ophiure rose", sa couleur varie de l'orange clair au brun foncé. La face dorsale est recouverte de plusieurs petites plaques disposées en mosaïque. Près du disque, les plaques ventrales des bras sont séparées par de petits pores. Les cinq bras, qui s'enracinent dans ce disque, sont solides et résistants, très épais à la base, plus effilés à leur extrémité et portent des piquants courts. Au niveau de cet enracinement, dorsalement et de part et d'autre de chaque bras, deux petites taches blanches.

Espèces ressemblantes

Ophiura albida Forbes 1839 (ophiure blanche) est une espèce très proche, mais plus petite (disque central de 1,2 cm de diamètre maximum). Elle est plus fine et a une teinte plus orangée. De plus les bras s'enracinent sur le bord du disque et non pas à l'intérieur de celui-ci. Enfin, les plaques ventrales des bras, près du disque, sont jointives.

Alimentation

Il s'agit d'une espèce carnivore qui capture les invertébrés enfouis dans le substrat* (polychètes, crustacés, mollusques) ainsi que des diatomées benthiques*. Elle est également détritivore* (elle se nourrit de particules organiques, de détritus divers) et nécrophage*.

Reproduction - Multiplication

Les sexes sont séparés et la reproduction est sexuée : il existe des ophiures mâles et des ophiures femelles. Après émission des gamètes* en pleine eau par les fentes génitales, la fécondation donne une larve* caractéristique dite ophiopluteus. Après quelques semaines de vie pélagique*, cette larve tombe sur le substrat, et subit une métamorphose avant de se transformer en une minuscule ophiure.

Divers biologie

Les bras de cette ophiure étant plus vigoureux, et donc plus solides, en comparaison avec Ophiura albida, son déplacement est plus lent.

Sa croissance est plutôt lente, de l'ordre de 7 mm par an pour le disque central. Un individu de 35 mm (diamètre maximal du disque) est donc âgé d'environ 5 ans.

Comme bon nombre d'ophiures, cette espèce est photophobe* et craint l'exposition directe à la lumière solaire. On la trouvera donc presque toujours enfouie dans les débris ou dans le sable.

Origine des noms

Origine du nom français

Le terme ophiure est directement dérivé du nom scientifique,
rose à cause de sa teinte rose (en général).
Il s'agit d'une des espèces d'ophiure les plus communes.

Origine du nom scientifique

Ophiura: du grec [ophis] = serpent et [ouros] = queue, les bras de l'animal ondulant tels des queues de serpents.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Asterozoa Astérozoaires Echinodermes de forme étoilée. Les bras, simples et parfois absents, sont en nombre variable, et contiennent des organes.
Classe Ophiuroidea Ophiuroïdes Echinodermes benthiques, 5 bras à la base, serpentiformes, parfois ramifiés.
Ordre Ophiurida Ophiurides Epiderme fin, ossicules* dermiques bien développés. Bras non ramifiés se déplaçant horizontalement. Ce sont les ophiures vraies.
Sous-ordre Chilophiurina Chilophiurines
Famille Ophiuridae Ophiuridés
Genre Ophiura
Espèce ophiura

Nos partenaires