Etoile de mer violette

Ophidiaster ophidianus | (Lamarck, 1816)

N° 670

Méditerranée et Atlantique proche

Clé d'identification

Etoile violacée, parfois rose, orange ou rouge
Zone centrale très petite
5 longs bras cylindriques, de diamètre constant
Extrémité des bras arrondie
Petite constriction caractéristique au départ de chaque bras
Tégument présentant une fine granulation homogène
Une seule rangée de ventouses par bras

Noms

Autres noms communs français

Astérie serpent, astérie pourpre, étoile de mer pourpre

Noms communs internationaux

Purple sea-star (GB), Stella serpente, stella porpora (I), Estrella de mar purpura (E), Purpurroter Seestern (D), Purperen zeester (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Asterias ophidiana de Lamarck, 1816
Pentasterias ophidiana de Blainville, 1834
Ophidiaster aurantius Gray, 1840
Ophidiaster canariensis Greeff, 1872

Distribution géographique

Méditerranée et Atlantique proche

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

La distribution géographique de cette espèce s'étend de la Méditerranée à la côte atlantique africaine, le Portugal, les îles Canaries, les îles du Cap-Vert et les Açores. Il y a peu assez rare sur les côtes françaises, et jusqu'alors plus fréquemment observée en Sicile, aux Baléares, et dans le sud du bassin méditerranéen, il semble aujourd'hui que cette espèce soit à nouveau bien présente sur nos côtes.

Biotope

Cette espèce de la zone circalittorale* peut être rencontrée sur fonds durs, rocheux ou caillouteux, entre la surface et 100 mètres de profondeur, bien qu'essentiellement présente dans les 25 premiers mètres. Elle affectionne surtout les eaux tempérées à chaudes, parfois au sein des posidonies.

Description

Ophidiaster ophidianus est une grande étoile de mer dont la taille varie de 15 à parfois 40 centimètres. Le disque central est très petit, les cinq bras sont très allongés, de section circulaire et de diamètre constant. L'extrémité des bras est arrondie. Ils ont alors l'allure de boudins. Au niveau de leur enracinement sur le disque central, les bras présentent une petite constriction caractéristique. Ces bras sont souples et se tordent parfois dans les trois dimensions. Bien que surnommée étoile de mer pourpre, la coloration est variable: orange, rouge, rose, terre cuite, avec parfois des petites taches mauves ou jaunes. La surface de cette étoile présente une fine granulation homogène et uniforme. Le long de chaque bras courent cinq rangées de minuscules papules* respiratoires. La face ventrale présente une seule rangée de pieds ambulacraires par bras. Ceux-ci sont jaunes, et cernés de chaque côté par deux rangées de petites épines émoussées puis par deux rangées d'épines un peu plus longues en forme de massue.

Espèces ressemblantes

Si l'étoile de mer violette revêt une coloration orange ou rouge, alors on pourra la confondre avec deux autres espèces fréquentes:

Hacelia attenuata est une espèce très proche, mais ses bras ont une section cônique et se terminent en pointe. Pas de constriction des bras.

Echinaster sepositus présente un tégument recouvert de petites protubérances et des bras effilés. Pas de constriction des bras.

Alimentation

L'étoile de mer pourpre collecte les petits invertébrés benthiques* à l'aide des ses rangées de pieds ambulacraires qui font office de ventouses. Cette espèce est carnivore et se délecte habituellement de mollusques bivalves, dont elle aspire le contenu après les avoir liquéfiés, au moyen de son estomac dévaginable.
Elle peut aussi être détritivore* et charognarde.

Reproduction - Multiplication

La reproduction de cette espèce est typiquement sexuée. Les sexes sont séparés: il existe des individus mâles et des individus femelles. Après libération des gamètes* (ovules et spermatozoïdes) dans l'eau, il y a fécondation et formation d'une petite larve* dite pluteus*, très différente de l'adulte. Celle-ci mène une courte vie pélagique* avant de tomber sur le substrat* et de se métamorphoser en une petite étoile.

La perte de membres est par ailleurs suivie de la régénération des parties amputées.

Vie associée

On a découvert récemment aux Açores une association entre Ophidiaster ophidianus et un minuscule crustacé amphipode du groupe des caprelles, Caprella acanthifera. On a retrouvé jusqu'à 77 individus logés au niveau des sillons ambulacraires d'une seule étoile ! Ils arborent une coloration rose et sont donc parfaitement mimétiques. La définition de cette association demeure encore obscure, d'autant que ces deux espèces peuvent mener une vie totalement libre. Pour certains il s'agit d'un commensalisme, les crustacés profitant des restes alimentaires de leur hôte, et l'étoile profitant du nettoyage de ses sillons ambulacraires.

Divers biologie

Cette espèce ne possède pas de pédicellaires.

L'épiderme de cet animal contient une grande quantité de pigments dont des caroténoïdes.

Le nombre de bras est constant. Il est rarissime d'observer un nombre de bras différent de 5.

Informations complémentaires

Il ne faut pas manipuler les espèces rencontrées en plongée, c'est particulièrement vrai pour cette étoile à cause de sa relative rareté, et de son statut d'espèce menacée et protégée.

Réglementation

Convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe : Annexe II : Ophidiaster ophidianus est une des espèces de faune strictement protégées.

Convention de Barcelone : Protocole relatif aux aires spécialement protégées et à la diversité biologique en Méditerranée: Annexe II : Ophidiaster ophidianus fait partie de la liste des espèces en danger ou menacées.

Origine des noms

Origine du nom français

Etoile de mer pourpre, astérie pourpre, étoile de mer violette: à cause de sa couleur mauve caractéristique, mais non obligatoire.
Astérie serpent: terme directement dérivé du nom de genre scientifique.

Origine du nom scientifique

Ophidiaster: du grec [ophid-] = serpent, et du grec [aster] = étoile. Ophidiaster est une "étoile serpent", surnommée ainsi à cause de la souplesse des cinq bras, qui peuvent se tordre dans les trois dimensions.
ophidianus: du grec [ophid-] = serpent, et du latin [anus] = anneau, vraisemblablement à cause de la section ronde continue des bras.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Echinodermata Echinodermes Symétrie radiale d'ordre cinq (chez les adultes). Squelette de plaques calcaires bien développé sous le derme. Présence d'un système aquifère auquel appartiennent les podia souvent visibles extérieurement.
Sous-embranchement Asterozoa Astérozoaires Echinodermes de forme étoilée. Les bras, simples et parfois absents, sont en nombre variable, et contiennent des organes.
Classe Asteroidea Astérides Organismes en forme d’étoile, libres. 5 à 50 bras, squelette réduit, estomac dévaginable. Ce sont les étoiles de mer.
Ordre Valvatida Valvatides Etoiles de mer à 5 bras arrondis et souples. Papules* respiratoires réparties sur la face dorsale.
Sous-ordre Granulosina Granulosines
Famille Ophidiasteridae Ophidiastéridés Surface couverte de granules fins et rapprochés, disque très petit, bras grands et allongés.
Genre Ophidiaster
Espèce ophidianus

Nos partenaires