Ver nectonéma agile

Nectonema agile | Verrill, 1879

N° 3350

Europe et Amérique du Nord tempérée

Clé d'identification

En début de vie (larve, pré-adulte), parasite interne de Crustacés Décapodes
Pré-adulte de couleur claire
Adulte cylindrique, lisse, sans yeux, de couleur sombre
De 3 à 10 cm de long
Atlantique Nord tempéré européen et américain

Noms

Noms communs internationaux

Horsehair worm, marine nematomorph, hair worm (GB)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Nectonema agilis Verrill, 1879

Distribution géographique

Europe et Amérique du Nord tempérée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Le ver nectonéma agile est présent en Atlantique Nord froid et tempéré, en Europe, en Méditerranée et en mer Noire. Dans l'Atlantique américain, l'espèce est connue du sud du Canada au nord des USA.

Biotope

Le ver nectonéma agile est une espèce côtière benthique* qui se rencontre le plus souvent à faible profondeur dans les mêmes habitats que ceux des crustacés hôtes. Les adultes peuvent nager en pleine eau jusqu'à la surface ; on peut les observer dans le plancton* le soir ou la nuit, à marée descendante à la nouvelle lune, principalement de juin à octobre.

Description

La morphologie du ver en début de vie n'est pas bien connue. Pré-adulte ou adulte, le ver nectonéma agile est cylindrique et lisse, très légèrement aplati à chaque extrémité, long et filiforme. Sa tête est arrondie à conique. Il n'y a pas d'yeux ni d'organes sensoriels différenciés. Chez la femelle, l'extrémité postérieure du corps semble tronquée. Il y a une double rangée longitudinale de minuscules soies* dites natatoires. La cuticule* est épaisse et résistante. La bouche est au centre de la tête. Ce ver n'a pas de pharynx réellement différencié et l'intestin est en partie atrophié. Contrairement à ce qui existe chez les nématodes, on n'observe chez ce nématomorphe ni champs musculaires, ni lignes latérales. Chez l'adulte, le cordon nerveux ventral est inclus dans le tégument ; il reste attaché à l'épiderme par une bride appelée la lamelle nerveuse. La gonade* est simple ; les testicules sont des sacs spermatiques (produisant les spermatozoïdes*) attachés à l'épiderme dorsal ; chez la jeune femelle, il y a un tissu riche en vésicules qui évoluent en ovocytes* (cellules sexuelles femelles). Le dimorphisme* sexuel est peu marqué : les mâles diffèrent légèrement des femelles par la présence d'écailles sur la partie postérieure du corps. L'orifice génital est en position terminale chez les deux sexes ; les canaux génitaux* s'ouvrent dans l'intestin postérieur formant ainsi un cloaque*.

Lorsque le ver nectonéma agile est encore en phase de parasite interne (pré-adulte), il est généralement de couleur claire (crème, beige). Lorsqu'il quitte son hôte pour mener une vie libre, il devient plus sombre, les extrémités sont alors translucides.

Les mâles mesurent entre 5 et 10 cm (exceptionnellement jusqu'à 20 cm) ; les femelles sont plus petites et mesurent entre 3 et 6 cm pour un diamètre de 0,3 à 1 mm. Il existe un signalement d'une femelle de 59 cm chez un homard américain.

Espèces ressemblantes

Le genre Nectonema, est le seul genre de Nématomorphe marin. Dans ce genre, il existe en tout cinq espèces.

  • Le nectonéma à tête noire Nectonema melanocephalum se rencontre dans l'Indo-Pacifique.
  • Le nectonéma des galathées Nectonema munidae a été décrit de Norvège.
  • Le nectonéma de Svenskund Nectonema svensksundi n'est connu que par un seul spécimen de l'Arctique.
  • Enfin, le nectonéma de Nouvelle-Zélande Nectonema zealandica parasite un crabe du genre Hemigrapsus en Nouvelle-Zélande.
Les espèces du genre Nectonema se ressemblent beaucoup ; elles diffèrent par leurs hôtes, leur taille, leur coloration, et de petites différences au niveau de l'extrémité antérieure.

Alimentation

La spécificité parasitaire semble quasi inexistante chez N. agile qui parasite de très nombreuses espèces de Crustacés Décapodes. Chez certains hôtes seulement, le parasite peut engendrer une castration parasitaire plus ou moins importante.

Reproduction - Multiplication

Les mâles pourraient être plus "actifs" que les femelles, ces premiers allant à la recherche de celles-ci ? Les adultes reproducteurs sont libres et peuvent nager en ondulant. La nage est vigoureuse soit par contraction alternée de chaque côté (déplacement) ou par enroulement-déroulement (idem réaction de défense ?). La nage se fait la tête en avant. Les œufs* sont pondus directement et forment des épines sitôt en contact avec l'eau de mer ; ils mesurent 36 à 40 μm de diamètre. Les larves* ne sont pas bien connues.

Vie associée

Les prédateurs potentiels sont principalement ceux des crustacés hôtes, à savoir des oiseaux, des poissons, des grands crustacés et des céphalopodes.

Divers biologie

N. agile est une espèce qui possède un parasitisme protélien*, c'est-à-dire que seuls les stades larvaires et pré-adultes sont parasites. Chez le tourteau (américain), la prévalence* (= taux de crustacés infestés) varie de 2 à 21 % selon les hôtes. Ce ver se loge principalement dans le thorax de l'hôte.

La façon dont le ver sort de son hôte ne semble pas bien connue. En raison de sa position très dorsale à l'intérieur de celui-ci, il est possible de supposer que le ver sort par un mini-orifice qu'il se ménage dans la fine membrane articulaire qui sépare dorsalement l'arrière de la carapace et le premier segment abdominal. Cette membrane est naturellement fragile car c'est elle qui se déchire au moment de la mue du Crustacé Décapode. Une supposition supplémentaire : le ver profite peut-être de la mue de son hôte pour sortir ; les téguments sont alors très mous… (mais ce n'est que pure spéculation).

Informations complémentaires

L'espèce est parfois capturée avec ses hôtes s'il s'agit d'espèces halieutiques* (espèces pêchées). Elle a été observée en aquariologie marine. Compte-tenu du grand nombre d'espèces de décapodes parasités, elle ne semble pas du tout menacée.

Origine des noms

Origine du nom français

Transposition en français du nom scientifique. Le ver nectonéma agile est une proposition du site DORIS.

Origine du nom scientifique

Nectonema : vient du latin [necto] = nouer, entrelacer et du grec [nema] = fil.

agile : mot latin signifiant qui se meut aisément, preste, leste, actif.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Cephalorhyncha Cephalorhynques

Ils possèdent un introvert antérieur, partagé en un cône buccal et une région médiane recouverte de formations cuticulaires épineuses - les squalides -, invaginables dans l'abdomen; l'introvert et l'abdomen sont séparés par un cou ou thorax.

Classe Nematomorpha Nématomorphes

Organismes parasites d'arthropodes.

Ordre Nectomatida Nectomatides

parasites de crustacés marins; introvert pourvu de deux couronnes de squalides épineux; cavité du corps vide; tronc présentant des rangées de soies natattoires; une seule gonade; cordons nerveux ventraux et dorsaux. d'Hondt 1999.

Famille Nectonematidae Nectonematidés
Genre Nectonema
Espèce agile

Nos partenaires