Etrille d'eau froide

Liocarcinus holsatus | (Fabricius, 1798)

N° 3856

Atlantique Nord-Est, rare en Méditerranée et en mer Noire

Clé d'identification

Carapace de forme subovale
Surface assez plane et lisse
Coloration pâle variant du brun au gris-vert ou gris-bleu
Taches claires alignées sur le dessus de la carapace évoquant une forme de cœur
Trois pointes peu effilées entre les yeux de couleur terne dont la centrale plus longue
Cinq crénelures de part et d'autre de la carapace
Pattes postérieures larges et aplaties
Pinces orangées se terminant par une tache blanche

Noms

Autres noms communs français

Crabe nageur commun, portune holsatien

Noms communs internationaux

Flying crab, swimming crab (GB), Gemeine Schwimmkrabbe, Gewone zeekrab, Gewone zwemkrab, Kleine zeekrab, Porceleinkrabbetje, Slabraai, Witte krab (D), Gewone zwemkrab (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Cancer depurator (Pennant, 1777)
Portunus holsatus Fabricius, 1798
Polybius holsatus (Fabricius, 1798)
Portunus lividus (Leach, 1816)
Macropipus holsatus (Christiansen, 1969)

Distribution géographique

Atlantique Nord-Est, rare en Méditerranée et en mer Noire

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

L'espèce est présente depuis l'Islande et le sud de la Norvège au nord, jusqu'au sud du Portugal et aux îles Canaries au sud. Bien que rare, elle est également signalée en Méditerranée (en Languedoc pour la France) et sur les rives de la mer Noire.

Biotope

L'étrille d'eau froide se rencontre depuis la zone littorale des basses eaux jusqu'à des profondeurs mentionnées supérieures à 300 mètres au large. C'est un animal généralement épibenthique* évoluant sur des substrats* grossiers ou sableux dans lesquels il peut se réfugier. Il arrive néanmoins qu'il évolue en pleine eau, parfois en groupe.

Description

Le céphalothorax* de forme subovale, plus large que long, atteint généralement 3 ou 4 cm de longueur pour un maximum relevé de 5,2 cm. La coloration est globalement pâle, variant du brun au gris avec des nuances gris-vert ou gris-bleu. La surface dorsale est assez plate, lisse à finement granuleuse et dépourvue de poils.

Trois pointes similaires peu effilées sont visibles entre les yeux de couleur terne. La dent centrale dépasse les deux autres. Cinq crénelures plates et acérées apparaissent sur le côté de la carapace, de part et d'autre des yeux. Quelques taches claires visibles sur le dessus de la carapace évoquent une forme de cœur.

Les péréiopodes* locomoteurs affichent une teinte brune à orangée. Les pattes postérieures, larges et aplaties, permettent à l'animal de se mouvoir en pleine eau. Cette caractéristique représente une particularité de l'espèce et lui confère son nom de crabe nageur. Les chélipèdes* (pinces) de couleur brun orangé sont de taille identique et leur extrémité présente une teinte claire.

Espèces ressemblantes

L'étrille d'eau froide peut être confondue avec d’autres crabes plus ou moins communs, et notamment les étrilles cohabitant sur son aire de répartition.

Concernant les crabes du genre Carcinus, c’est à la forme des pattes arrière qu’on les distingue de Liocarcinus holsatus. En effet, les pattes postérieures des Liocarcinus sont dotées d’un article en forme de palette natatoire leur permettant de nager en pleine eau. Les Carcinus en sont dépourvus et restent cloués au sol.

Un autre crabe fréquemment croisé est l'étrille commune Necora puber. Cette dernière se distingue facilement de Liocarcinus holsatus par la couleur des yeux (rouge vif pour l'étrille commune) et le nombre de pointes entre les yeux (huit pour l'étrille commune).

La distinction entre les Liocarcinus est plus complexe et requiert une observation plus attentive même si la couleur grisâtre et terne de Liocarcinus holsatus constitue un premier critère distinctif.

- L’étrille à pattes bleues Liocarcinus depurator possède une carapace comportant des lignes transversales rugueuses. La dent médiane du front est à peu près au même niveau que les deux latérales.

- L'étrille lisse Liocarcinus vernalis possède une carapace lisse à granuleuse et glabre* ou pubescente. La dent médiane du front est à peu près au même niveau que les latérales. Sa couleur est finement mouchetée et comporte souvent une marque blanche au milieu du bord postéro-latéral et une tache brun foncé au milieu de la carapace.

Le crabe nageur marbré Liocarcinus marmoreus a une carapace lisse et glabre. La dent médiane du front est toujours en retrait par rapport aux deux autres. Sa couleur est le plus souvent marbrée même s’il existe des spécimens presque orangés à livrée uniforme.

Alimentation

L'étrille d'eau froide a un régime alimentaire prédateur et nécrophage*. Les crustacés représentent son alimentation principale, notamment constituée de crevettes grises juvéniles. Viennent ensuite des mollusques bivalves et des poissons benthiques* tels que gobies ou poissons plats juvéniles. L'étrille d'eau froide consomme plus occasionnellement des vers polychètes et des algues. Le régime alimentaire des mâles et des femelles est identique. Sur la côte, l'alimentation se produit principalement pendant les phases de marée montante et descendante au cours desquelles les proies potentielles tels que crustacés et poissons sont en mouvement et les bivalves plus facilement détectables.

Reproduction - Multiplication

La maturité sexuelle est atteinte au bout d'un an. La reproduction annuelle a lieu entre le printemps et l'automne. La fécondation est interne. L'accouplement se produit pendant la mue, le mâle maintenant alors fermement la femelle au-dessous de lui avec ses pattes arrières en attendant le moment propice. Les femelles ovigères* (portant des œufs) peuvent être trouvées toute l'année avec une prépondérance entre février et avril. Le nombre d’œufs portés par les femelles varie entre 39 000 et 24 0000 selon la taille de la femelle. A noter que les deux parasites qui lui sont associés réduisent significativement sa fertilité.

Vie associée

Au même titre que d'autres crabes de son aire de répartition, l'étrille d'eau froide est fréquemment parasitée par Sacculina carcini.

Elle est également parasitée par l'isopode Entoniscides Priapion fraissei.

Divers biologie

La durée de vie de l'espèce varie entre six et dix ans.

Origine des noms

Origine du nom français

Etrille d'eau froide est en rapport avec l'aire de répartition de cette étrille nordique.

Origine du nom scientifique

Liocarcinus : du grec [Leio] = rendre plus lisse et [Karkinos] = crabe,

holsatus : provenant du Holstein région du nord de l'Allemagne où l’espèce est répandue (en mer du Nord car absente de la Baltique).

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Super classe Multicrustacea
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Pleocyemata Pléocyémates

Incubation des œufs sous l'abdomen.

Famille Polybiidae Polybiidés

Bord antéro-latéral de la carapace avec le plus souvent 5 dents (dent orbitaire externe comprise) ; front avec le plus souvent 3 dents ou lobes ; carapace hexagonale à peine plus large que longue ; dernière paire de pattes aplatie adaptée à la nage et à l'enfouissement. (valable pour les genres Bathynectes, Liocarcinus, Macropipus, Necora, Ovalipes, Parathranites, Polybius, Raymanninus...)

Genre Liocarcinus
Espèce holsatus

Nos partenaires