Laminaire digitée

Laminaria digitata | (Hudson) J.V. Lamouroux

N° 369

Manche, Atlantique

Clé d'identification

Algue brune de grande taille de 1 à 3 mètres située dans l'infralittoral
3 parties identifiables : fronde, stipe, haptères*
Fronde digitée
Stipe lisse, flexible, sans épiphytes

Noms

Autres noms communs français
Laminaire flexible, goémon de coupe, anguillier (Normandie), tali ou taly, tali moan, ouarle (Bretagne)
Noms communs internationaux
Braggair, fingered tangle, liadhaig, sea girdles, horsetail kelp (GB), Fingertang (D), Laminarie digitada (E), Gladgesteeld vingerwier (NL), Copoga, sea tangle (Irl), Tangle, red wrack (Scot.), Fingertare (N), Fingertäng (S), Listownica palczasta (Pl), Kelp (USA), Hai dai (Ch), Kombu, konbu (Jap), Oarwweed (Can)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Laminaria flexicaulis Le Jolis
Fucus digitatus Hudson

Distribution géographique

Manche, Atlantique

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Atlantique Nord-Ouest

Atlantique Nord-Est (du Spitzberg au sud de la Bretagne), Atlantique Nord-Ouest. Présente également dans l'estuaire moyen et le golfe du Saint Laurent.

Biotope

C'est une espèce infralittorale* de mode moyennement battu des substrats rocheux.
Elle se situe essentiellement au-dessous du niveau des plus basses mers de vive-eau, mais en certains lieux des individus peuvent être hors de l'eau lors de grandes marées. Elle forme une ceinture au-dessus de Laminaria hyperborea.

Description

Cette laminaire possède un stipe* de section cylindrique d'un diamètre de 3 à 4 cm, lisse, flexible et non gluant ; il est légèrement comprimé à son sommet et ne porte pas ou que très rarement d'épiphytes. La fronde découpée en nombreuses lanières est de longueur égale au stipe. Les crampons ou haptères*, disposés sans ordre à la base du stipe sont ramifiés. Sa couleur varie du vert olive au brun foncé. La taille de cette algue brune peut atteindre 1 à 3 m de haut (4 m maximun dans des conditions optimum).

Espèces ressemblantes

Laminaria ochroleuca : stipe lisse, rigide, zone stipo-frondale jaune, stipe et fronde brune.
Laminaria hyperborea : stipe rigide et rugueux, conique, nombreux épiphytes.

Alimentation

Espèce autotrophe*.

Reproduction - Multiplication

L'algue présente une alternance de phases, une forme macroscopique, le sporophyte*, et une phase microscopique filamenteuse, le gamétophyte*. La macroalgue observée en plongée dans l'infralittoral est le sporophyte. Les zones fertiles sont observées sur la fronde sous forme de taches brunes, qui libèreront des spores.

Vie associée

Le stipe peut présenter parfois une certaine rugosité et, dans ce cas, être porteur de quelques épiphytes en particulier l'algue rouge Palmaria palmata.
On notera souvent la présence sur la fronde et le stipe d'un petit mollusque gastéropode herbivore l'helcion Ansates pellucida.
Le réseau ramifié des haptères favorise la colonisation de petits gastéropodes Acmea virginea, Gibbula cineraria ou Gibbula umbilicalis, et de nombreux animaux microphages comme l'ascidie polyclinidé Aplidium pallidum, quelques espèces d'éponges, de bryozoaires ou d'échinodermes (comatule).
Les frondes sont un support de prédilection pour le bryozoaire encroûtant Membranipora membranacea qui développe d'envahissantes colonies.

Divers biologie

Cette espèce est pérenne, sa durée de vie est de 3 à 5 ans.
Elle subit un arrêt de croissance à la fin de l'été pour reprendre en fin d'hiver. La partie ancienne de la lame, de couleur plus foncée, est rejetée vers l'extrémité distale*. La séparation avec la nouvelle lame est marquée par un léger étranglement.

Informations complémentaires

Les laminaires appartiennent au goémon de fond. La récolte est saisonnière, autorisée 6 mois par an (mai à octobre). La récolte est mécanisée à l'aide d'un bateau goémonier muni d'un bras articulé hydraulique terminé par un crochet nommé le skoubidou. Cette profession nécessite une licence et en 2005, 51 bateaux ont récolté 50 000 tonnes d'algues fraîches.
On utilise cette algue pour l'extraction des alginates, gélifiant-épaississants sous code additif alimentaire E400 à E405. On en extrait diverses substances comme la potasse, la soude ou l'iode.
Elle est autorisée dans l'alimentation humaine. Elle est vendue sous forme sèche sous des noms divers : Kombu breton ou laminaire.

Réglementation

La récolte est réglementée (voir § Informations complémentaires)

Origine des noms

Origine du nom français

Laminaire : voir origine latine,
digitée : les lanières de la fronde font penser à des doigts.

Origine du nom scientifique

Laminaria : du latin [lamina] = lame,
digitata : du latin [digitus] = doigt, en regard à la fronde.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Ochrophyta Ochrophytes ou Hétérokontes, ou Straménopiles: présence d'un stade unicellulaire à 2 flagelles, un lisse et un à poils tubulaires.
Classe Phaeophyceae Phéophycées Algues brunes.
Ordre Laminariales Laminariales Thalle en forme de lame.
Famille Laminariaceae Laminariacées
Genre Laminaria
Espèce digitata

Nos partenaires