Poisson-volant à ailes noires

Hirundichthys rondeletii | (Valenciennes, 1847)

N° 2953

Cosmopolite (mers chaudes et tempérées seulement)

Clé d'identification

Corps fin et allongé
Couleur sombre, bleutée sur le dos, argentée sur le ventre
Très longues pectorales, foncées, à bordure blanche
Pelviennes reculées, très développées, bordées de blanc

Noms

Autres noms communs français

Poisson-volant, Exocet ailes noires

Noms communs internationaux

Blackwing flyingfish, Rondelet's flyingfish (GB), Pesce volante, ancilone, patrazzi, rindina (I), Golondrina del mar, volador aleta negra, pez volador (E), Fliegender Fisch (D), Vliegende vis (NL), Voador (P)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Exocoetus rubescens Rafinesque, 1818
Prognichthys rondeletii (Valenciennes, 1847)
Exonautes rondeleti (Valenciennes, 1847)
Exocoetus rufipinnis Valenciennes, 1847
Exocoetus rondeletii Valenciennes, 1847
Exocoetus dowii Gill, 1863
Exocoetus brachycephalus Günther, 1866
Danichthys cribrosus (Kner, 1867)
Exocoetus cribrosa Kner, 1867
Exocoetus lamellifer Kner & Steindachner, 1867
Exocoetus volador Jordan, 1884
Exocoetus vinciguerrae Jordan & Meek, 1885
Exonautes gilberti Snyder, 1904
Cypselurus polyethmus Fowler, 1919
Exonautes nonsuchae Beebe & Tee-Van, 1932

Distribution géographique

Cosmopolite (mers chaudes et tempérées seulement)

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Indo-Pacifique, Caraïbes

C'est un poisson marin pélagique* assez commun, que l'on retrouve dans tous les océans, de part et d'autre de l'équateur (43°N-34°S).
Il est présent en Méditerranée. En Atlantique Est, sa présence s'étend depuis la Namibie, au sud, jusqu'au Portugal, au nord, bien qu'il soit parfois signalé en Espagne et en Manche. En Atlantique Ouest, on le retrouve depuis le sud du Brésil, au sud, jusqu'au Canada, au nord, mais il est très rare dans le secteur de Terre Neuve et Saint Pierre-et-Miquelon.
La France métropolitaine représente la limite nord de distribution. En conséquence, il n'y est que rarement observé. Il est potentiellement présent dans tous les DROM "tropicaux" mais les données d'observation sont rares.

Biotope

Ce sont des poissons nectoniques* de haute mer qui vivent en banc, entre la surface et 5 m de profondeur ; on dit qu'ils sont épipélagiques*. Ils sont parfois présents dans les bancs de sardines. Ils se rapprochent des côtes en été.
Ils sont capables de faire des "vols planés" de plus de 100 m, à environ 1 m au-dessus de l'eau. Les nageoires pectorales très développées sont alors utilisées sans battre l'air.

Description

Le poisson-volant à ailes noires peut mesurer jusqu'à 30 cm de longueur, avec une taille commune de 20 cm.
Le corps, fin et allongé, est plutôt sombre bien que bleuté iridescent sur le dos et argenté sur les flancs et le ventre. C'est une répartition colorée classique des poissons de pleine eau. Les juvéniles sont plus colorés et portent un barbillon mentonnier.
Les poissons-volants se caractérisent par de très longues nageoires pectorales, s'étirant jusqu'à la base de la nageoire caudale. Les juvéniles ont une particularité : le premier rayon de la pectorale est séparé du suivant, isolé, par une membrane noire. Ces nageoires pectorales sont foncées, brun rougeâtre, à fine bordure blanche. Les nageoires pelviennes, elles aussi bordées de blanc, sont également très développées, en position reculée. La nageoire dorsale, sans tache sombre, est un peu plus courte que l'anale. Leur base est pratiquement alignée.
La tête est courte et carrée, le museau est large et la bouche petite, garnie de petites dents. Les yeux sont grands ainsi que les écailles. La ligne latérale* est basse sur le corps. Enfin, la silhouette est aussi marquée par un ventre plat.

Espèces ressemblantes

En Europe, les poissons-volants sont classés en quatre genres :
Les Cheilopogon sont caractérisés par de grandes nageoires pectorales et pelviennes. D'autre part, leur nageoire anale est plus courte que leur nageoire dorsale. Ce genre possède trois espèces.
Les Exocoetus sont caractérisés par de grandes nageoires pectorales. Leurs nageoires pelviennes, courtes, sont positionnées plutôt en avant. Ce genre possède deux espèces.
Les Parexocoetus sont caractérisés par de grandes nageoires pectorales, bien que moins longues que chez les genres précédents. Les nageoires pelviennes sont plutôt positionnées en arrière. Ce genre ne contient qu'une espèce.
Enfin, les Hirundichthys sont caractérisés par de grandes nageoires pectorales et pelviennes. D'autre part, leur nageoire anale est de même longueur que leur nageoire dorsale. Ce genre possède deux espèces :
- Hirundichthys rondeletii et
- Hirundichthys speculiger : ce poisson-volant est caractérisé par le 2e rayon des pectorales branchu, alors qu'il est simple chez H. rondeletii. De plus, ses nageoires pectorales sont bordées d'une large bande blanche. Il semble absent de Méditerranée.

Alimentation

Ils sont planctonophages* : zooplancton*, crustacés, œufs et larves* de poissons pélagiques.

Reproduction - Multiplication

La période de reproduction a lieu de juin à août.
Ils construisent des "abris" flottants en pleine mer, avec des débris d'algues enchevêtrés, ou utilisent des épaves flottantes (branche de palmier, paquet de sargasse, ...) dans lesquels ils déposent leurs œufs. Puis les mâles arrosent le tout de sperme et d'une sorte de mucus qui durcit au contact de l'eau. L'ensemble ainsi ligoté devient lourd et s'enfonce vers le fond. A l'éclosion, peut-être les larves* se nourrissent-elles de cette substance ?

Vie associée

Ils sont pourchassés par les dauphins, les thons et les dorades coryphènes, mais aussi par les oiseaux de mer (le noddi brun, Anous stolidus, les sternes, ...).

Divers biologie

Les nageoires pectorales permettent à ce poisson de grands vols planés, hors de l'eau. Mais la vitesse lui permettant de décoller est obtenue par des battements rapides de la nageoire caudale, caractérisée par un fort développement inférieur. Cela laisse derrière lui, sur mer plate, un sillon typique en zigzag. Cette particularité est encore utilisée pour accélérer hors de l'eau.
Ils sont attirés par la lumière. C'est pourquoi ils finissent fréquemment leur "saut" sur les ponts des bateaux.

Informations complémentaires

Le genre Hirundichthys comprend 9 espèces au total.
En 2002, un Hirundichthys rondeletii a été capturé accidentellement à Ancud, au Chili. Des études précises ont été effectuées sur le spécimen pour s'assurer de son identification : celle-ci confirmée, il s'agit de la position de l'espèce la plus australe relevée à ce jour (42°S, 74°W). Les Chiliens en ont conclu qu'ils méconnaissaient l'espèce mais qu'elle était peut-être présente dans leurs eaux depuis longtemps.
L'espèce est parfois vendue sur des marchés locaux côtiers, à l'état frais ou séché.

Réglementation

Le poisson-volant à ailes noires est classé dans la liste rouge 2012 UICN sous le statut LC (Least Concern), soit "préoccupation mineure".

Origine des noms

Origine du nom français

Poisson-volant : par sa capacité à planer au-dessus de l'eau ;
à ailes noires : caractéristique de cette espèce parmi les poissons-volants.

Origine du nom scientifique

Hirundichthys : du latin [hirundo] = hirondelle et du grec [ichty-] = poisson, soit "poisson-hirondelle", ce qui n'est pas loin de poisson-volant mais plus précis par référence à un oiseau noir et blanc, de petite taille ;
rondeletii : dédié à Guillaume de Rondelet (1507-1556), médecin et naturaliste français célèbre pour ses travaux sur les poissons.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Ordre Beloniformes Béloniformes
Famille Exocoetidae Exocoetidés
Genre Hirundichthys
Espèce rondeletii

Nos partenaires