Carangue jaune

Gnathanodon speciosus | (Forsskål, 1775)

N° 1289

Mer Rouge, Indo-Pacifique tropical Ouest et central

Clé d'identification

Forme discoïdale
Queue fourchue
Livrée jaune dorée
Rayures verticales noires

Noms

Autres noms communs français

Carangue royale, carangue dorée, carangue royale jaune

Noms communs internationaux

Golden trevally (GB)

Distribution géographique

Mer Rouge, Indo-Pacifique tropical Ouest et central

Zones DORIS : Indo-Pacifique

De la mer Rouge à l'océan Pacifique Est (notamment Nouvelle-Calédonie) et central (présent en Polynésie française).

Biotope

L'espèce est ubiquiste*.
Les juvéniles peuvent se trouver avec des méduses (profitant ainsi de leur protection). Ils sont également visibles au bord du littoral, accompagnant des animaux plus gros (serpents, poissons par exemple), voire des nageurs. Ils sont dans le lagon ou à l'extérieur du récif, aux côtés des requins par exemple.
Les adultes peuvent évoluer en petits bancs.

Description

Gnathanodon speciosus est une carangue qui peut atteindre 120 cm à l’âge adulte.
Le juvénile présente une livrée dorée. Celle-ci s’estompe un peu à l’âge adulte au profit d’une couleur argentée mais le jaune reste bien présent sur la plupart des individus. La forme générale de ce poisson est discoïdale et compressée sur les flancs.
La bouche est terminale et protractile (caractères dérivés des téléostéens).
L’œil est au même niveau que le pédoncule caudal. Il est masqué par une bande noire oblique d’arrière en avant. D’autres bandes noires zèbrent verticalement le corps. Parmi elles, cinq bandes plus épaisses marquent le corps transversalement : la première commence avant la paire de nageoires pectorales, la dernière se trouve avant le pédoncule caudal. Entre ces cinq bandes noires, d’autres beaucoup plus claires descendent jusqu’à moitié du corps.
Le noir et le jaune doré s’atténuent chez les individus plus âgés.
Les nageoires pectorales sont en forme de faux et s’insèrent juste après l’opercule. La nageoire anale est symétrique. La nageoire dorsale commence au milieu du corps et descend jusqu’au pédoncule caudal. Le pédoncule caudal est bien apparent et donne sur une nageoire caudale fourchue et bilobée. Sa hauteur est à peu près égale à la hauteur du corps.

Espèces ressemblantes

La confusion est possible avec d'autres carangues rayées verticalement : Carangoides ferdau (cette dernière atteint les 70 cm) et avec le “ vrai ” poisson pilote Naucrates ductor (bandes plus larges, queue foncée et tachetée, et absence de jaune dans la livrée).

Alimentation

Ces poissons fouillent dans le sable pour y trouver des invertébrés et des petits poissons.

Vie associée

Par souci de protection, les juvéniles et petits individus de Gnathanodon speciosus recherchent la proximité de plus gros animaux : ils évoluent alors devant, autour et dans le sillage de leur protecteur.

Origine des noms

Origine du nom français

Carangue dorée : en allusion à la livrée qui semble recouverte d'une feuille d'or.

Origine du nom scientifique

Gnathanodon = du grec [gnathos] = mâchoire et du grec [odont] = dents et [a-] préfixe privatif ; sans dent à la mâchoire.
speciosus = du latin qui veut dire beau, joli.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Carangidae Carangidés
Genre Gnathanodon
Espèce speciosus

Nos partenaires