Favorinus à bulbes

Favorinus branchialis | (Rathke, 1806)

N° 1915

Atlantique Est, Méditerranée, mer du Nord

Clé d'identification

Rhinophores marron à pointe blanche
Rhinophores avec un ou deux renflements subterminaux
Tache blanche losangique le long du dos
En prédation sur des pontes d'autres opisthobranches
Cérates cylindriques blancs

Noms

Noms communs internationaux

Favorinus-Fadenschnecke (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Doris branchialis Rathke, 1806
Eolis alba Alder & Hancock, 1844
Eolidia rusconii Vérany, 1846
Eolis carnea Alder & Hancock, 1854
Flabellina versicolor Costa A., 1866
Matharena oxycantha Bergh in Mörch, 1871
Favorinus albidus Iredale & O'Donoghue, 1923


Distribution géographique

Atlantique Est, Méditerranée, mer du Nord

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Favorinus branchialis se rencontre en Atlantique Est et en mer du Nord, des îles Shetland aux Açores et aux îles du Cap-Vert. Il est présent aussi en Méditerranée.

Biotope

Ce nudibranche se nourrit des pontes d'autres opisthobranches. On peut donc le rencontrer partout où abondent les limaces de mer, de préférence sur des substrats* rocheux, dans la zone subtidale*, jusque vers 30 m de fond.

Description

Favorinus branchialis est un petit nudibranche éolidien, le plus souvent blanc, de 12 à 14 mm de long environ.
Les cérates* cylindriques, pigmentés de blanc s'organisent en 6 ou 7 rangées de part et d'autre du dos. Les rangées les plus antérieures portent chacune 6 ou 7 cérates de chaque côté. La glande digestive est visible par transparence dans les cérates, mais elle reste blanche.
Le corps est translucide. Une pigmentation blanche forme un triangle sur la tête, en avant des rhinophores*, et s'étire le long du dos, en formant une tache losangique entre les cérates et se poursuit jusqu'à l'extrémité du pied*.
Les rhinophores présentent un renflement subterminal*, mais peuvent parfois en avoir deux ou trois. Ils sont de couleur marron dans leur partie proximale et se terminent par une pointe blanche. Ils sont très caractéristiques du genre Favorinus.

Espèces ressemblantes

Favorinus blianus est très ressemblant mais présente sur les rhinophores trois anneaux très caractéristiques.

Favorinus vitreus est également très proche ; il est présent autant en Méditerranée qu'en Atlantique Nord-Est et africain. Il présente une ponctuation foncée à la pointe de chaque cérate, des rhinophores bruns à deux renflements, et ses taches blanches dorsales ne sont pas losangiques. (Communication particulière)

Dicata odhneri présente au contraire des rhinophores régulièrement cylindriques, plutôt jaunes que marron.

Alimentation

Favorinus branchialis se nourrit électivement des pontes, surtout les plus grosses, d'autres opisthobranches. On l'a trouvé en prédation sur des pontes d'Aplysia sp, de Felimare cantabrica, de Polycera quadrilineata ou d'Acanthodoris pilosa.

Ce nudibranche peut aussi consommer le bryozoaire Bugula, plus spécialement Bugula jastigiata et B. julva.
Les juvéniles se nourrissent aussi sur les hydraires de genre Obelia.

Reproduction - Multiplication

Comme tous les nudibranches, celui-ci est hermaphrodite*. Les orifices génitaux mâle et femelle sont situés au bord avant-droit du pied. Pour copuler et échanger leurs spermatozoïdes*, les limaces adoptent une position tête-bêche.

La ponte a la forme d'une spirale très fine et très régulière sur 4 ou 5 tours, posée sur la ponte-nourriture ou à proximité immédiate.

Divers biologie

Pour trouver les Favorinus, il faut d'abord repérer les pontes trouées, abîmées, voire déchiquetées. Et là, en regardant de très près, vous aurez un bon espoir de trouver au moins un animal, voire plusieurs et parfois même plusieurs espèces différentes.

Les nudibranches râpent leur nourriture avec une radula*. La disposition et la forme des dents qui la composent sont caractéristiques de chaque espèce. La radula de Favorinus branchialis est uni-sériée* et porte 18 à 20 dents. Chaque dent est en forme de Y inversé, avec une cuspide* centrale très longue.

Origine des noms

Origine du nom français

Le qualificatif "à bulbes" fait référence à la forme particulière des rhinophores, renflés comme des bulbes d'églises orthodoxes. Ce nom a été créé pour DORIS, ce nudibranche n'avait pas de nom vernaculaire.

Origine du nom scientifique

Favorinus, nom de genre créé par Gray en 1850, peut-être en référence à Favorinus, philosophe stoïcien sous Trajan, au premier siècle de notre ère.

branchialis, adjectif dérivé du latin [branchiae] = les branchies d'un poisson.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Opisthobranchia Opisthobranches Coquille présente, réduite ou absente. Branchies à l’arrière du cœur. Principalement marins ou d’eau saumâtre, rare en eau douce (une dizaine d’espèces, Ordre des Acochlidea).
Ordre Nudibranchia Nudibranches Cavité palléale et coquille absentes chez l’adulte. Lobes pédieux souvent absents aussi. Respiration cutanée, à l’aide de branchies, de cérates ou d’autres appendices. Tête portant une ou deux paires de tentacules, les tentacules postérieurs ou rhinophores peuvent parfois être rétractés dans des gaines. Principalement marins ou d’eau saumâtre.
Sous-ordre Aeolidiina Eolidiens Corps long et effilé portant des cérates simples, alignés ou non sur plusieurs rangées ou en bouquets. Tête avec deux paires de tentacules, la postérieure (rhinophores) sans gaine. Coins antérieurs du pied parfois effilés en tentacule. La majorité consomme des cnidaires mais certains mangent d’autres opisthobranches ou des œufs de poissons.
Famille Facelinidae Facelinidés Eolidiens au corps grêle, aux cérates groupés en faisceaux, sans pédoncule. En général tentacules pédieux, rhinophores à lamelles ou annelés.
Genre Favorinus
Espèce branchialis

Nos partenaires