Crabe verruqueux

Eriphia verrucosa | (Forskål, 1775)

N° 303

Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Carapace aplatie avec présence de tubercules
Chélipèdes forts
Présence de soies sur les pattes
Brun rougeâtre à brun verdâtre

Noms

Autres noms communs français

Crabe jaune est aussi très utilisé pour désigner cette espèce, notamment sur la façade Atlantique.
Citons aussi :
Crabe caillou, crabe à poils, crabe de roche, crabe poilu, ériphie, fioupélan
Franquet palud (langue d'Oc : catalan), Kràn rukyé (langue d'Oc : provençal et languedocien), Krank-melen (breton)
Rochu ou rochue (littoral charentais)

Noms communs internationaux

Eriphia, yellow shore-crab, warty xanthid crab (GB), Favollo, faone, granziporo (I), Cangrejo maruno (E), Gelbe Krabbe, Italienischer Taschenkrebs (D), Behaarde kustkrab (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Eriphia spinifrons (Herbst, 1785)

Distribution géographique

Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Le crabe verruqueux se rencontre sur les côtes de l’Atlantique, de la Bretagne à la Mauritanie et en Méditerranée. Les très rares signalements en Manche demandent confirmation ou pourraient correspondre à des spécimens introduits.

Biotope

Le crabe verruqueux vit sur les fonds rocheux recouverts d’algues, de préférence dans des anfractuosités du médiolittoral* jusqu’à 6 m de profondeur, parfois plus profond pour les très gros spécimens.

Description

La carapace de ce crabe est aplatie et de forme plutôt hexagonale. Le front est divisé en deux lobes par une profonde échancrure médiane. Chaque lobe est armé de 4 à 6 tubercules ou épines avec, en arrière sur la carapace, diverses rangées de tubercules. Les bords antéro-latéraux sont plus courts que les postéro-latéraux et armés de 6 épines, quelques-unes bifides*. Les chélipèdes* sont forts, inégaux, avec de nombreux tubercules. Les pattes ambulatoires* sont abondamment recouvertes de soies. La couleur est brun rougeâtre à brun verdâtre avec des taches jaunâtres ; les doigts des pinces sont brun sombre. La largeur de la carapace est en moyenne de 7 à 9 cm.

Espèces ressemblantes

Xantho hydrophilus : plus petit (4 cm), sa carapace est sans épine. Vit plus profond (jusqu’à 100 m), ses pattes sont sans soies, sa couleur brun jaunâtre.

Alimentation

Carnivore : se nourrit essentiellement de proies mortes ou vivantes appartenant à la plupart des embranchements.

Reproduction - Multiplication

La reproduction se fait de manière sexuée avec copulation et émission d’une larve* nageuse planctonique*. L’accouplement a lieu juste après la mue.
Les femelles sont ovigères* de mai à août.

Vie associée

Peut être infecté par le crustacé cirripède parasite Sacculina eriphiae (sacculine) qui se présente sous la forme d'un simple sac attaché à l'abdomen du crabe. La larve* de ce crustacé pénètre dans le tégument du crabe et s'y développe. Elle envoie dans l'organisme de son hôte des ramifications qui y pompent des nutriments. Les crabes parasités ne muent plus et n'ont plus la capacité de se reproduire.

Divers biologie

Ce crabe fait partie de l'infra-ordre des brachyoures (brachyoura) dont la caractéristique est d'avoir un abdomen court replié sous le corps.

Informations complémentaires

Cette espèce, localement très commune, est consommée en Méditerranée.
Sa capture et sa consommation par l’homme est ancienne et remonte au néolithique (voir travaux de Y. Gruet 1996 & 2002 et de Pierre Noël et N. Serrand en 1996, Crabs chelae in neolithic heart from South-West Corsica, in 6th Colloquium Crustacea Decapoda Mediterranea, Firenze (Italia) 12-15 September 1996, (abstract) : 65). A cette époque, dans le Morbihan et en Vendée, sa pêche venait en 2ème position (en poids total) derrière le tourteau Cancer pagurus.

Origine des noms

Origine du nom français

Verruqueux : présence de tubercules (verrues).

Origine du nom scientifique

Du grec eriphos : petit fantôme, allusion aux antennes ressemblant à de petites cornes.
Du latin verrucosa : verrues.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Brachyura Brachyoures Les brachyoures ont un abdomen réduit replié sous le céphalothorax. Ils sont représentés par les crabes et les araignées de mer.
Famille Menippidae Ménippidés  
Genre Eriphia
Espèce verrucosa

Nos partenaires