Entélure

Entelurus aequoreus | (Linnaeus, 1758)

N° 870

Mer du Nord, Manche et Atlantique Nord-Ouest

Clé d'identification

Corps de section ovoïde
Une ligne sombre le long de la tête
Multiples stries verticales claires

Noms

Noms communs internationaux
Snake pipefish, ocean pipefish (GB), Grosse Schlangennadel (D), Cavalo marinho (P), Agulla (Cat)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Syngnathus aequoreus Linnaeus, 1758
Entelurus aequerius
Entereulus aequoreus (Sites hispanophones)

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche et Atlantique Nord-Ouest

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Mer du Nord, Manche et Atlantique Nord-Ouest, sud de l'Islande, golfe de Gascogne, côtes d'Espagne et du Portugal, jusqu'aux Açores.

Biotope

Les entélures vivent au milieu des algues fixées et buissonnantes, comme les sargasses, où elles peuvent se cacher. Elles affectionnent donc des petits fonds rocheux, de la zone de balancement des marées jusqu'à 100 m de fond.
Elles tolèrent les eaux à salinité variable.

Description

Poisson allongé, en moyenne de 30 à 50 cm de long, avec un maximum de 60 cm pour les femelles et 40 cm pour les mâles. Le diamètre est de l'ordre du centimètre. Le corps est de section ovoïde, légèrement plus haut que large, d'aspect lisse et élancé.
Comme tout syngnathidé, la bouche, petite et protractile, est située au bout d'un museau tubulaire grossièrement cylindrique. Le dessus du museau est régulièrement concave à partir de l'œil.
Les nageoires pelviennes, pectorales et anale sont absentes. La nageoire dorsale unique ne porte que des rayons mous. La nageoire caudale est rudimentaire. Les juvéniles de moins de 70 mm portent des nageoires pectorales membraneuses qui disparaissent ensuite.
La coloration générale est brun clair, variable selon les individus, avec de multiples stries verticales claires, soulignées de sombre, tous les 5 ou 6 mm. Elles peuvent se combiner avec des marbrures claires. Une ligne sombre court le long de la tête de l'opercule à la pointe du museau en traversant l'œil.

Espèces ressemblantes

Les autres syngnathes en général :
Syngnathus acus et Syngnathus tenuirostris ont un corps “à bouchain vif”, plutôt de section hexagonale qu'ovoïde.
Le syngnathe de Duméril, Syngnathus rostellatus, a un museau plus court, sans ligne sombre, ni concavité.
Le siphonostome, Syngnathus typhle typhle, a un museau très aplati latéralement.

Alimentation

Son régime alimentaire est globalement peu connu.
Sa petite bouche ne lui permet que de gober des proies planctoniques, comme des petits crustacés (daphnies, mysidacés...)

Reproduction - Multiplication

La reproduction se déroule en juin-juillet.
Après l'accouplement, le mâle porte les œufs directement collés sous son ventre. Les œufs mesurent environ 1,2 mm de diamètre.
Après l’éclosion, les alevins restent en pleine eau jusqu’à une longueur totale de 12 mm.

Vie associée

Algues et phanérogames buissonnantes.
Elles ont été observées au Bassin d'Arcachon dans les sargasses, sur la côte Basque sur les grands Codium.

Divers biologie

L’aire de répartition de cette espèce semble s’étendre vers le nord.

Informations complémentaires

Un programme d'étude sur les espèces d’hippocampes et de syngnathes des côtes européennes est en cours, sous la direction du scientifique Patrick LOUISY. Il comporte en particulier la base de données Hippo-ATLAS, essentiellement alimentée par les observations des plongeurs.

TOUTE NOUVELLE OBSERVATION EST IMPORTANTE : on ne sait que peu de chose de l’écologie et de la vulnérabilité des hippocampes et syngnathes de nos côtes. Alors, n’attendez pas pour transmettre vos informations à l’Hippo-ATLAS.

Origine des noms

Origine du nom français

Entélure est la transcription du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Entelurus : des mots grecs [entelès] = accompli, complet, et de [oura] = queue. Le nom rappelle la grande longueur de queue en arrière de l'anus de ce poisson, et l'absence de démarquation avec le corps.
aequoreus : du latin [aequor] = marin, maritime.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Syngnathiformes Syngnathiformes Poissons possédant des mâchoires soudées en un tube allongé. Il s'agit essentiellement des syngnathes et des hippocampes.
Famille Syngnathidae Syngnathidés Bouche « rapportée » au bout d'un tube.
Genre Entelurus
Espèce aequoreus

Nos partenaires