Panais épineux

Echinophora spinosa | L.

N° 4000

Méditerranée

Clé d'identification

Plante rigide et épineuse haute de 20 à 50 cm, de couleur vert bleuâtre
Feuilles pennées, épaisses, charnues, rigides et épineuses
Inflorescences en ombelles avec involucres longs et épineux
Fleurs blanches (parfois teintées de rose)
Fruits ovoïdes insérés dans les restes de l'ombellule
Sur sables littoraux, dunes récentes et mobiles

Noms

Autres noms communs français

Panais porte épines, échinophore épineuse (peu usité)

Noms communs internationaux

Prickly parnsnip, prickly samphire (GB), Carota spinosa, finocchio di mare spinoso, pastinaca marina (I), Zanahoria maritima (E), Equinòfora (Catalan), Starre Stacheldolde (D)

Distribution géographique

Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette plante n'est présente qu'au bord de la Méditerranée. On la trouve dans le bassin occidental au nord (France, Espagne, Italie), comme au sud (Algérie, Malte, Sicile), en mer Adriatique ainsi que dans le bassin oriental (Grèce, Turquie).

Biotope

Espèce halophile*, elle est adaptée à un climat marin, chaud et ensoleillé ainsi qu'à un sol très pauvre en matière organique, relativement sec et basique. Elle est présente sur les sables littoraux, sur les dunes récentes et mobiles. Elle résiste bien à l'ensablement.

Description

Echinophora spinosa est une plante vivace, haute de 20 à 50 cm, à feuillage de couleur vert blanchâtre à bleuâtre.
Ses tiges robustes, pleines, épaisses et striées dans la longueur, portent de nombreux rameaux étalés. Les principaux rameaux se terminent approximativement à la même hauteur.
Les feuilles sont bi à tripennés*, avec des segments* épais, charnus, rigides et épineux. Ces segments sont creusés en gouttières sur la face supérieure et ont au contraire une saillie en carène sur la face inférieure. Une partie de la feuille est souvent courbée.

Le panais épineux fleurit entre juin ou juillet et octobre. Ses inflorescences* sont des ombelles* d'ombellules*. Les ombelles sont constituées de 4 à 8 rayons velus, à la base desquelles se trouve un involucre* de bractées* épineuses les dépassant. Chaque rayon se termine par un involucelle* épineux entourant une ombellule de fleurs blanches ou parfois roses. Les ombellules, du fait de rayons non développés, ont la forme de capitules*. Les fleurs ont un calice* à 5 sépales* épineux et des pétales ovales légèrement échancrés. La fleur centrale de l'ombellule est la seule fertile, elle est entourée de fleurs mâles aux étamines solidaires du même réceptacle.

Les fruits ovoïdes sont des akènes* insérés dans les tissus du réceptacle représentant l'ombellule et sont liés aux restes des fleurs stériles voisines.

Sa racine pivotante épaisse est persistante en profondeur, elle est surmontée d'une tige souterraine plus ou moins ramifiée.

Espèces ressemblantes

Il n'y a pas de confusion possible.
Le panais épineux partage le même habitat et des caractères communs avec 2 autres Apiacées :

Crithmum maritimum a des fleurs blanches en ombelles et des feuilles pennées et charnues mais n'est pas épineux.

Eryngium maritimum a des fleurs bleues en inflorescences arrondies et des feuilles épineuses mais qui ne sont ni pennées ni charnues.

Alimentation

C'est un végétal autotrophe* qui élabore sa matière organique par photosynthèse* à partir du gaz carbonique et de l'eau, grâce à sa chlorophylle* qui capte la lumière solaire. Son système racinaire lui permet d'absorber l'eau et les éléments minéraux.

Reproduction - Multiplication

Echinophora spinosa est une espèce hermaphrodite*. Sur le même pied on peut trouver des fleurs mâles (à étamines*), femelles (à pistils*), et des fleurs hermaphrodites.
Sa pollinisation est assurée par des insectes, elle est dite entomogame*.
Les fruits (akènes*) et graines sont disséminés par des animaux avec transport sur le pelage ou le plumage (épizoochorie*). En hiver les débris végétaux secs et cassants déplacés par le vent contribuent probablement à la dispersion des semences.

Vie associée

Le panais épineux est associé à d'autres espèces stabilisatrices et édificatrices des dunes telles que : Ammophila arenaria, Anthemis maritima, Euphorbia paralias, Malcomia littorea, Medicago marina. Ce groupement végétal (alliance) est caractérisé par la présence de l'oyat du midi (Ammophila arenaria subsp. arundinacea).

Divers biologie

Le panais épineux est vivace*, mais il perd une grande partie de sa végétation à la fin de l'automne et en hiver. C'est une hémicryptophyte*, dont les nouvelles tiges se développent au printemps à partir de bourgeons situés au ras du sol.

Informations complémentaires

Cette plante présente un intérêt en pharmacologie même si elle est peu employée. Feuilles et racines sont utilisables en infusion ou décoction pour des troubles des reins et du foie, rétention d'eau, œdème et oligurie.
Sa racine et sa tige souterraine seraient comestibles.

Réglementation

Aucun statut dans la liste Rouge UICN de la Flore menacée de France.

L'espèce est protégée au niveau régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur (arrêté du 9 mai 1994) : afin de prévenir sa disparition et de permettre la conservation de son biotope, sont interdits en tous temps, la destruction, la coupe, la mutilation, l'arrachage, la cueillette ou l'enlèvement, le colportage, l'utilisation, la mise en vente, la vente ou l'achat sur tout le territoire de la région.

Origine des noms

Origine du nom français

« Panais » désigne principalement une espèce d'Apiacée (Pastinaca sativa) cultivée déjà au Moyen Âge, pour sa racine comestible comme celle de la carotte. Son nom dérive de l'ancien français « pasnaie » issue du latin [pastinaca] qui s'appliquait aussi bien à la carotte (Daucus carota) qu'au panais (Pastinaca sativa).

Epineux correspond à une caractéristique importante de cette espèce que l'on retrouve dans le nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Echinophora : du grec [echinos] = hérisson et [phero] = porter, soit « porteur de hérissons »

spinosa : du latin [spinosus] = épineux.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Magnoliophyta Angiospermes Plantes à fleurs dont les graines fécondées sont renfermées dans un fruit.
Classe Magnoliopsida Dicotylédones Embryons à deux cotylédons*.
Sous-classe Rosidae Rosidés
Ordre Apiales Apiales Fleurs à cinq sépales, cinq pétales, cinq à dix étamines et ovaire infère. Inflorescence en ombelle.
Famille Apiaceae Apiacées

Fleurs blanches ou jaunâtres à calice réduit, 5 pétales libres, 5 étamines, ovaire à deux carpelles. Inflorescence en ombelle simple ou composée. Fruits secs (diakène) aplatis s'ouvrant en deux. Plantes herbacées annuelles (parfois bisannuelles ou vivaces). Feuilles alternes souvent découpées, non stipulées, à gaine très développée ; tiges souvent creuses et avec cannelures longitudinales. Exemples : carotte, cerfeuil, persil.

Genre Echinophora
Espèce spinosa

Nos partenaires