Gobie denté

Deltentosteus collonianus | (Risso, 1820)

N° 4399

Nord de la Méditerranée, Atlantique proche

Clé d'identification

Corps assez trapu pouvant atteindre 7 cm
Nombreux petits points rouges et noirs sur le corps
Cinq taches noires le long de chaque flanc, plus ou moins estompées
Pédoncule caudal marqué d'une tache noire en forme de T renversé
Cinq selles grises sur le dos, mais pas toujours visibles
Tête triangulaire avec un museau relativement prononcé
Bouche largement fendue

Noms

Autres noms communs français

Gobie colonien, gobie de Coulon

Noms communs internationaux

Toothed goby (GB), Gobi de mans (E), Ghiozzetto dentuto (I), Gezähnte Grundel (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Gobius collonianus Risso, 1820
Deltentosteus colonianus (Risso, 1820)
Deltentosteus lichtensteinii (Steindachner & Kolombatovic, 1883)
Gobius lichtensteinii Steindachner & Kolombatovic, 1883

Distribution géographique

Nord de la Méditerranée, Atlantique proche

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

C'est une espèce que l'on rencontre dans le nord de la Méditerranée et le proche Atlantique mais qui reste très peu observée par les plongeurs. Les photos illustrant cette fiche représentent les rares cas d'observations en France.

Biotope

Le gobie denté est considéré comme un poisson vivant assez profondément (deep water gobiid fish). Il fréquente les fonds de sable fin ou grossier de 1 à 120 m de profondeur. Les rares observations de l'auteur de cette fiche, uniquement de nuit, le montrent la plupart du temps se tenant à quelques centimètres au-dessus du fond, se déplaçant par bonds à l'approche du plongeur, avant de se poser sur le fond après quelques instants.

Dans la littérature il est indiqué qu'il se rencontre aussi dans les herbiers. Des observations directes en plongées et des photographies seraient bienvenues pour le confirmer. Il a été capturé lors d'échantillonnages dans la posidonie mais il est probable que ce gobie se trouvait alors dans les zones de sable présentes au milieu des herbiers (intermattes).

Description

Deltentosteus collonianus est un gobie pouvant atteindre 7 cm.
Son corps est assez trapu de section plutôt ronde, plus ou moins translucide et ponctué de nombreux petits points rouges et noirs. Sa moitié supérieure est rose nacré à brune alors que le ventre est plus clair. Cinq taches noires sont disposées le long de chaque flanc et séparées par des petites marques blanches. Le pédoncule caudal* est marqué par une tache noire en forme de T renversé. Cinq selles grises, plus ou moins visibles, sont présentes sur le dos. La zone des ouïes* est généralement rosée (de l’arrière de l’œil à l’avant de la nageoire pectorale).

La tête est triangulaire, avec un museau relativement prononcé et de très gros yeux. Ceux-ci sont dorés dans leur moitié supérieure et bruns dans leur partie inférieure. L'iris est vert bouteille à noir. Une zone plus claire, plus ou moins visible, se situe juste en arrière des yeux. La bouche est large et s'étend jusqu'en avant des yeux.

La première nageoire dorsale, plus haute que la deuxième, a 3 taches noires bordées de blanc à l'arrière chez le mâle. En phase nuptiale, cette première dorsale semble beaucoup plus grande et très caractéristique de l’espèce. La deuxième dorsale présente des lignes blanches, plus marquées chez le mâle. Les autres nageoires sont translucides.

Espèces ressemblantes

Deltentosteus quadrimaculatus : la deuxième espèce de ce genre, n'a que quatre taches noires sur les flancs, une bouche moins fendue (n'atteignant pas le niveau de l’œil) et s'observe systématiquement posée sur le fond. Elle ne présente pas de selles sur le dos.

La taille, l'allure générale et la tête pointue permettent de différencier le gobie denté d'autres gobies de sable vivant dans la même zone comme Gobius niger, Gobius geniporus ou Gobius roulei qui ne présentent pas de taches sur les flancs. Il en est de même pour les petits gobies appartenant au genre Pomatoschistus comme par exemple P. pictus, P. quagga qui ont des selles sur le dos mais sont bien plus petits avec une tête ronde.

Alimentation

Aucune information sur son alimentation n'est connue mais il est probablement carnivore comme nombre de Gobiidés.

Reproduction - Multiplication

Aucune donnée n'est disponible sur sa reproduction. Si comme le Deltentosteus quadrimaculatus, les œufs sont collés sur un substrat* dur et surveillés par un individu, des observations en plongée pourraient avoir lieu. Envoyez-nous vos photos !

Divers biologie

La première nageoire dorsale est constituée de 6 épines, la deuxième d'1 épine et 10-11 rayons mous, l'anale d'1 épine et 10-11 rayons mous.

Informations complémentaires

C'est une espèce rarement observée dont on ne connaît que peu de choses. Toutes vos observations sont les bienvenues.

Réglementation

Le gobie denté est classé LC (Least Concern c'est-à dire préoccupation mineure) dans la liste rouge de l'UICN*.

Origine des noms

Origine du nom français

Gobie : du latin [gobio], du grec [kobios] = goujon ; ce nom semblerait assez générique pour les petits poissons. Linné, en 1758, crée le genre Gobius pour le distinguer de Gobio, celui du goujon précisément.
Denté : en rapport avec sa dentition ?

Origine du nom scientifique

Deltentosteus : du grec [delta] = 4e lettre de l'alphabet grec qui évoque aussi un triangle équilatéral et [entos] = à l'intérieur et [osteo-] = os.

collonianus : probablement en hommage à Mr Paul Louis August Coulon de Neufchatel en Suisse (1777 - 1855), homme d'affaire et naturaliste amateur. Risso s'est probablement trompé dans l'orthographe et a proposé plus tard le nom de colonianus avec un seul L, mais l'antériorité prévaut et collonianus avec 2 L a été conservé.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Gobioidei Gobioïdes
Famille Gobiidae Gobiidés
Genre Deltentosteus
Espèce collonianus

Nos partenaires