Bernard l'ermite à points blancs

Dardanus megistos | (Herbst, 1804)

N° 2195

Indo-Pacifique central

Clé d'identification

Corps rouge couvert de nombreux points blancs entourés de noir
Corps et pattes portant de longs poils roux dressés
Pince gauche plus grosse que la droite
Antennes blanches
Pédoncules oculaires rouges avec tache blanche basale
Yeux brun vert

Noms

Autres noms communs français

Pagure pointillé, bernard l'ermite rouge

Noms communs internationaux

White spotted hermit crab, red hermit crab, assorted hermit crab, scarlet hermit crab (GB), Bianco-spotted paguro (I), Cangrejo ermitaño rojo, ermitaño de manchas blancas, cangrejo ermitaño blanco y manchado (E), Weißpunkt-Einsiedler (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Cancer megistos Herbst, 1804
Pagurus megistos (Herbst, 1804)
Dardanus spinimanus (H. Milne Edwards, 1848)
Pagurus spinimanus H. Milne Edwards, 1848
Pagurus punctulatus Miers, 1879
Dardanus jordani Schmitt, 1921
Dardanus megsitos Ward, 1942
Cancer megistes Yap-Chiongco in Estampador, 1937

Distribution géographique

Indo-Pacifique central

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Le bernard l'ermite à points blancs est très commun dans l'Indo-Pacifique, depuis les côtes d'Afrique de l'Est jusqu'à Hawaï. Il est également présent en mer Rouge mais il y est relativement rare. Dans les zones couvertes par DORIS, on le trouve à Mayotte, Europa, la Réunion, en Nouvelle-Calédonie, à Wallis & Futuna et en Polynésie française.

Biotope

Dardanus megistos se rencontre de la surface à une cinquantaine de mètres de profondeur, dans tout type de milieu : sable, zone dégradée, zone rocheuse, herbier, lagon, platier, pente externe.

Description

Dardanus megistos est un grand bernard l'ermite pouvant atteindre 25 cm. Le corps, y compris le céphalothorax* et l'abdomen, sont de couleur rouge orangé avec de nombreux points blancs entourés de noir. Ces points sont de plus en plus petits au fur et à mesure que l'on se rapproche de l'extrémité des pattes. Le céphalothorax* est parfois plus orangé.
Le corps porte des poils roux dressés qui sont encore plus abondants sur les pattes et les pinces. Ces poils s'insèrent sur l'anneau noir entourant les points blancs. Les pinces sont de tailles différentes, la gauche étant toujours la plus grosse. Elles portent de petites épines sur leur marge externe.
Les antennules* sont rouges et les fouets des antennes* sont blancs.
Les pédoncules oculaires sont rouges avec une tache blanche à leur base. Les yeux sont brun vert.

Espèces ressemblantes

Il existe plusieurs espèces de bernard l'ermite poilus mais seul Dardanus megistos est entièrement rouge avec des points blancs.

Alimentation

Le bernard l'ermite à points blancs est un prédateur opportuniste. Il se nourrit d'invertébrés comme des vers, mollusques (gastéropodes, bivalves et même des céphalopodes), échinodermes (oursins, holothuries), méduses... Il a également un comportement nécrophage* se nourrissant de charognes.

Reproduction - Multiplication

C'est une espèce gonochorique*, c'est-à-dire qu'il existe des individus femelles et des individus mâles. Les œufs sont portés sur l'abdomen de la femelle jusqu'à la naissance des larves* planctoniques*. Dans le cas des pagures (bernard l'ermite), ces larves sont appelées glaucothoés. Après plusieurs mues larvaires dans le plancton*, ces larves subissent une métamorphose* à la suite de laquelle les animaux deviennent benthiques* et recherchent leur première coquille.

Vie associée

Pour protéger son abdomen mou, Dardanus megistos occupe des coquilles vides de gastéropodes. Du fait de sa grande taille il lui faut des coquilles spacieuses. Il utilise souvent celles de tritons, de tonnes, de murex, de fuseaux.... En cas de danger il se retire entièrement dans la coquille.
Il lui arrive de porter sur sa coquille des anémones du genre Calliactis, mais beaucoup moins fréquemment que d'autres espèces de bernard l'ermite.

Cette espèce peut être parasitée par les crustacés copépodes Kioloaria brevicaudata (anciennement Porcellidium brevicaudatum), Sunaristes inaequalis et Paraidya occulta. D'autres crustacés, comme les Mysidacées Heteromysis harpax et Aretopsis amabilis se rencontrent dans les coquilles qui hébergent Dardanus megistos.

Divers biologie

Son espérance de vie peut atteindre 30 ans.

Informations complémentaires

C'est le plus gros bernard l'ermite marin. Seuls quelques bernard l'ermite terrestres peuvent devenir plus grands. C'est également un des plus communs bernard l'ermite tropicaux.

Origine des noms

Origine du nom français

Bernard l'ermite dérive de l'occitan languedocien "Bernat l'ermito" utilisé dès le XVIème siècle. Bernat provient du nom propre Bernard et était utilisé comme sobriquet pour désigner certains animaux. L'adjectif bernat signifiait autrefois sot, niais, nigaud. Ermito signifie qui s'introduit dans un logis vide, pour y vivre comme un ermite.
A points blancs caractérise sa livrée.

Origine du nom scientifique

Dardanus : fils de Zeus et Electre dans la mythologie grecque.

megistos : superlatif du grec [mega] = grand, donc le plus grand.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Anomura Anomoures Les anomoures sont caractérisés par une cinquième paire de pattes atrophiée. Ils sont essentiellement représentés par les galathées et les Bernard l'ermite.
Famille Diogenidae Diogénidés Dissymétrie générale, une pince plus grosse que l'autre. L’abdomen n’est pas protégé par l’exosquelette.
Genre Dardanus
Espèce megistos

Nos partenaires