Sole-langue

Cynoglossus spp. | Hamilton, 1822 (genre)

N° 4551

Eaux chaudes à tempérées des littoraux du monde entier

Clé d'identification

Petit poisson plat (10 à 30 cm de long pour la majorité des espèces)
Deux petits yeux rapprochés sur la face gauche (espèce senestre)
Corps assez allongé
Nageoire caudale pointue et très réduite

Noms

Autres noms communs français

Pour Cynoglossus lachneri : Langue de Lachner (FAO)

Noms communs internationaux

Tonguesole (GB), Lengua (E)
Pour Cynoglossus lachneri : Lachner's tonguesole (GB)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Très anciennement (jusqu’au début du XIX° siècle) dans le genre Pleuronectes, puis Plagusia
Cynoglossoides sp
Cantorusia sp
Arelia sp
Areliscus sp
Dexiourius sp
Dollfusichthys sp
Trulla sp

Distribution géographique

Eaux chaudes à tempérées des littoraux du monde entier

Zones DORIS : Indo-Pacifique, Caraïbes, Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Les espèces du genre sous-marin Cynoglossus sont connues dans les eaux équatoriales à tempérées du monde entier.
Cynoglossus lachneri Menon, 1977 se rencontre dans l'océan Indien Ouest (dont La Réunion et Mayotte).

Biotope

La plupart des espèces connues vivent dans les eaux peu profondes et les estuaires.

Description

Les espèces du genre Cynoglossus sont de petits poissons plats allongés mais étroits. Leurs petits yeux rapprochés sont présents sur la face gauche (espèce senestre* ou gauchère). La face aveugle (droite), sans yeux est décolorée, tandis que la face, supérieure (gauche), oculée*, est en général de couleur sable. Certaines espèces peuvent atteindre les 50 cm de long. La bouche est asymétrique et nettement positionnée sur le côté gauche et non terminale. Les nageoires impaires (dorsale et anale) s’étendent tout le long du corps et sont le plus souvent reliées par une membrane à la nageoire caudale (pointue et très réduite). Les nageoires pectorales sont absentes et les nageoires pelviennes (surtout celle de la face aveugle) fortement réduites, voire absentes.

Espèces ressemblantes

Les espèces du genre Symphurus, de la même famille des Cynoglossidés (Cynoglossidae) sont généralement plus petites.

Les membres de la famille des Soléidés (Soleidae), souvent confondus avec les Cynoglossidés, ont les deux yeux du côté droit (espèces dextres* ou droitières).

Alimentation

Comme la majorité des poissons plats, les espèces du genre Cynoglossus se nourrissent d’animaux enfouis dans le sédiment.

Reproduction - Multiplication

Ce genre est gonochorique*, mais les détails de la reproduction des différentes espèces sont inconnus.

Divers biologie

Comme toutes les soles, ses capacités de camouflage, dont l’enfouissement dans le sédiment, sont excellentes et rendent son repérage aussi difficile qu’agréable, quand réalisé.

Informations complémentaires

Déterminer les différentes espèces du genre Cynoglossus en plongée ou sur photos est un exercice quasi-impossible. Plusieurs dizaines d’espèces de ce genre ont été et continuent à être décrites. Mais, elles l’ont été et le sont en laboratoires sur des animaux morts et décolorés par leur passage dans l’alcool au moyen de critères non détectables sur le terrain par un plongeur naturaliste : nombre de vertèbres, de rayons aux nageoires, forme des narines de la face aveugle, forme des os, nombre de lignes latérales* et d‘écailles aux lignes latérales...

Origine des noms

Origine du nom français

Sole-langue : la forme générale de l’animal évoque à la fois la forme d’une langue et d’une sole.

Origine du nom scientifique

Cynoglossus : du grec [cynos] = chien et du latin [glossus] = langue, soit "langue de chien". La forme globale de l’animal rappelant (?) la langue d’un chien.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Pleuronectiformes Pleuronectiformes Poissons plats, aux deux yeux sur une seule face. Corps comprimé et couché sur un flanc dépigmenté et aveugle.
Sous-ordre Pleuronectoidei Pleuronectoïdes Nageoire dorsale s'étendant au dessus des yeux.
Famille Cynoglossidae Cynoglossidés

Corps assez allongé, yeux très petits sur la face gauche et rapprochés, bouche étroite et fortement asymétrique.

Genre Cynoglossus
Espèce spp.

Nos partenaires