Cymodocée

Cymodocea nodosa | (Ucria) Asch.

N° 762

Méditerranée, Atlantique Sud-Est

Clé d'identification

Plante à fleurs
Feuilles rubanées vert clair à l'extrémité finement dentelée
Feuilles de 3 à 4 mm de large
Rhizomes minces et annelés
Propagation horizontale

Noms

Autres noms communs français

Paille de mer

Noms communs internationaux

Slender sea-grass (GB), Cimodocea (I), Cymodocea, algueró nuós (E), Tangrass (D), Zeegrass (NL)

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Sud-Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Méditerranée, Atlantique du sud de l'Espagne au Sénégal.

Biotope

La cymodocée se rencontre sur les fonds sableux éclairés comportant une certaine proportion de matières organiques.
Elle se développe en milieu abrité entre la côte et les herbiers de posidonies.

On la trouve entre la surface et 10 m de profondeur, où elle forme des herbiers ; mais également au-delà des posidonies, jusqu'à 50 m de profondeur. Dans les milieux lagunaires, elle partage souvent le substrat* avec la zostère naine (Zostera noltei).

Description

La cymodocée est une plante à fleurs marine submergée.
Ses feuilles rubanées vert clair sont étroites (3 à 4 mm de largeur, 7 à 9 nervures longitudinales parallèles), allongées (jusqu'à 40 cm), avec une base dépourvue d'écaille. L'extrémité présente des bords dentelés, visibles à la loupe.
Les rhizomes* sont minces et annelés à intervalles réguliers.
C'est une espèce vivace ; elle peut perdre ses feuilles en hiver et persiste par son rhizome.
Elle se propage horizontalement et n'offre que peu de place aux animaux pour s'installer sur ses rhizomes.

Espèces ressemblantes

Il y a 5 espèces de plantes à fleurs marines en Europe.
La cymodocée peut être confondue avec les deux espèces de zostères, Zostera marina et Zostera noltei. Zostera marina a des feuilles plus larges (5 à 12 mm) et aux extrémités arrondies. Zostera noltei est beaucoup plus petite, avec des feuilles de moins de 2 mm de largeur.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est asexuée par l'intermédiaire de fragments de rhizome et sexuée par l'intermédiaire de fleurs vertes non apparentes, groupées en épi simple.
Les fleurs mâles et les fleurs femelles sont séparées, portées par des pieds différents (plante dioïque*). Les fleurs femelles se trouvent à la base des feuilles, protégées par une gaine cylindrique. Les fleurs mâles sont de couleur rouge.
La floraison a lieu entre les mois d'avril et octobre. Le fruit est membraneux, il ne s'ouvre pas. La dispersion du pollen et des graines se fait par l'eau.

Divers biologie

Les herbiers sont sensibles à la pollution et au facteur de destruction que représentent l'ancrage des bateaux et les aménagements littoraux (ports, plages artificielles). Une ancre peut arracher une grosse quantité de rhizomes, ce qui peut représenter plusieurs années de croissance, mais aussi une zone où l'herbier sera fragilisé par les courants ou l'arrivée de nouvelles espèces envahissantes (par exemple Caulerpa taxifolia).

Informations complémentaires

Dans les conventions internationales d'écriture, cette plante est nommée Cymodocea nodosa (Ucria) Asch. Le nom complet de l'auteur et la date de description sont (Ucria) Ascherson 1869.

Réglementation

La cymodocée bénéficie avec la posidonie d'une protection nationale (arrêté du 19 juillet 1988).
Elle bénéficie également d'une protection internationale dans la Convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel en Europe, depuis 1996.
Les herbiers marins sont pris en compte par l'Unesco, depuis la conférence de Rio en 1992.

Origine des noms

Origine du nom français

Cymodocée : francisation de son nom de genre.

Origine du nom scientifique

Cymodocea : une des Néréides.
nodosa : du latin [nodosus] = noueux.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Magnoliophyta Angiospermes Plantes à fleurs dont les graines fécondées sont renfermées dans un fruit.
Classe Liliopsida Monocotylédones Un seul cotylédon* dans la graine. Les nervures des feuilles sont parallèles.
Ordre Alismatales Alismatales
Famille Cymodoceaceae Cymodoceacées
Genre Cymodocea
Espèce nodosa

Nos partenaires