Algue branchue cartilagineuse

Chrysymenia ventricosa | (J.V. Lamouroux) J. Agardh, 1842

N° 1720

Méditerranée, Atlantique proche (Canaries)

Clé d'identification

Thalle creux et cylindrique
Rameaux distiques, opposés à alternes, larges, décroissants vers le sommet
Allure d'un gant de chirurgien
Beige à pourpre (jeune), parfois verdâtre ponctué de rouge foncé (adulte)
Translucide et pouvant présenter une iridescence

Noms

Autres noms communs français

Gant de chirurgien

Noms communs internationaux

Alga cava (I)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Chrysymenia digitata Zanardini
Chrysymenia ventricosa var. digitata (Zanardini) Hauck
Dumontia ventricosa J. V. Lamouroux, 1813
Halimenia ventricosa (J. V. Lamouroux) C. Agardh, 1822

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique proche (Canaries)

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Cette espèce est signalée dans toute la Méditerranée, en Atlantique Ouest (depuis les Bermudes jusqu'au Brésil, en passant par toute la zone Caraïbe) et en Atlantique Nord-Est (Maroc et Canaries) mais les signalisations autres que celles de Méditerranée et du proche Atlantique (Canaries) doivent être considérées avec doutes.

Biotope

C’est une algue sciaphile* que l’on peut observer dans des lieux superficiellement abrités jusqu’à 60 m de profondeur, dans l'infralittoral* et le circalittoral*, principalement au printemps et en été. Elle est fixée sur les fonds durs ou vit en épiphyte*.

Description

Chrysymenia ventricosa mesure de 5 à 25 cm de hauteur.
Les thalles* sont creux, muqueux, cylindriques à comprimés et plus ou moins ramifiés dans un plan. Les axes sont généralement peu nombreux (inférieurs à 10). Les rameaux latéraux distiques* (jusqu’à 7 mm de large à leur base) sont opposés à alternes. Ils rappellent un peu les doigts d’un gant de chirurgie. Leur longueur est graduellement décroissante vers l’apex* (sommet).
Au toucher, la texture est gélatineuse mais ferme.
Légèrement translucide, au stade adulte, la couleur est très variable, du beige au violet, en passant par le rose clair. Elle est parfois verdâtre ponctuée de rouge foncé en raison de la présence de cystocarpes*. L’algue peut présenter des phénomènes d’iridescence suivant son exposition à la lumière.

Espèces ressemblantes

Il faut rappeler que de nombreuses algues ne peuvent pas être déterminées avec certitude sans l'analyse à la binoculaire d'un échantillon. C'est le cas pour l'algue branchue cartilagineuse visuellement proche des dictyotes, des halyménia (H. elongata ou H. floresii) ou de Sebdenia dichotoma.

Alimentation

Cette algue est autotrophe* photosynthétique* : elle élabore ses composés organiques à partir de minéraux et de lumière, grâce à des pigments qui lui permettent de faire la photosynthèse*.

Reproduction - Multiplication

Le cycle de cette espèce est trigénétique* isomorphe*, c'est-à-dire que tétrasporophytes* et gamétophytes* sont morphologiquement identiques. Les gamétophytes produisent des organes mâles ou des organes femelles (espèce dioïque*). Après fécondation, les organes femelles développent des cystocarpes* enfouis à légèrement saillants à la surface du thalle et qui abritent le carposporophyte*. Les carpospores donnent naissance aux tétrasporophytes. Les tétrasporocystes, à division cruciée* ou tétraédrique, se différencient dans le cortex. Une fois émises, les tétraspores redonnent des gamétophytes.

Vie associée

Cette algue peut parfois s'installer en épibionte* sur les gorgones pourpres.

Informations complémentaires

En section transversale, la paroi est formée de 1 à 6 couches de cellules ovoïdes de taille décroissante vers l'extérieur. Sur sa face interne, on trouve de petites cellules arrondies à contenu réfringent qualifiées de "cellules sécrétrices" et disposées soit directement sur les grandes cellules internes, soit groupées, par 2 à 5, sur de petites cellules spéciales sphériques.
En surface, les cellules corticales externes sont petites, arrondies et forment une strate presque continue.
La croissance de l’algue s’effectue à partir d'un petit groupe de cellules apicales.

Origine des noms

Origine du nom français

Algue branchue cartilagineuse : ce nom est une proposition du site DORIS qui fait référence à sa forme et à sa constitution.

Origine du nom scientifique

Chrysymenia : du grec [khrusos] = or et du grec [umèn] = membrane, soit "membrane dorée" ;
ventricosa : forme impropre du latin [ventriculosus] qui signifie "relatif au ventre". A prendre ici dans le sens de "ventru, arrondi".

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Rhodobionta / Rhodophyta Rhodobiontes Algues rouges, pour la plupart marines.
Sous-embranchement Eurhodophytina
Classe Florideophyceae Floridéophycées

Thalle élaboré formé de fins filaments branchés ou en lames.

Sous-classe Rhodymeniophycidae Rhodyméniophycidées
Ordre Rhodymeniales Rhodyméniales
Famille Rhodymeniaceae Rhodymeniacées
Genre Chrysymenia
Espèce ventricosa

Nos partenaires