Gobie à quatre bandes

Chromogobius quadrivittatus | (Steindachner, 1863)

N° 3828

Méditerranée, mer Noire

Clé d'identification

Corps longiligne beige clair à gris-brun, atteignant 6 cm
Tête aplatie aux dessins réticulés ou pointillés
3 barres sombres rayonnant de l'œil
Bandeau clair de la nuque à la pectorale
Une ou deux selles claires à la jonction des nageoires dorsales

Noms

Autres noms communs français
Gobie grêle à bandeau blanc
Noms communs internationaux
Chestnut goby, banded goby (GB), Ghiozzo quadrifasciato (I), Gobio barreado (E)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Gobius quadrivittatus Steindachner, 1863
Gobius depressus quadrivittata Steindachner, 1863
Gobius planiceps Bellotti, 1879
Relictogobius kryzhanovskii Ptchelina, 1939

Distribution géographique

Méditerranée, mer Noire

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Chromogobius quadrivittatus est une espèce de Méditerranée où il semble plus présent sur ses rives nord : de l'Espagne à Israël. Il est également présent en mer Noire.

Biotope

Le gobie à quatre bandes est une espèce cryptique*. Les adultes vivent sur les littoraux rocheux où ils se cachent dans des failles, sous des pierres ou entre les algues. On le trouve dans les flaques à marée basse et jusqu'à 5 m de profondeur, y compris dans les lagunes côtières car il tolère les eaux saumâtres.

Description

Le gobie à quatre bandes est reconnaissable à sa tête légèrement aplatie aux dessins réticulés ou pointillés, avec 3 barres sombres rayonnant en dessous de l'œil (dont parfois 2 seulement sont visibles). Il porte aussi un bandeau clair sur la nuque qui descend jusqu'à la base des nageoires pectorales au niveau desquelles il est bordé de sombre. Une selle claire se trouve à la jonction des deux nageoires dorsales, et une deuxième après la deuxième dorsale. La deuxième selle n'est pas toujours visible.
Ce poisson, au corps longiligne, mesure 5 à 6 cm de longueur. Il peut être beige clair à gris-brun avec parfois des barres sombres sur les flancs. La queue de forme arrondie ainsi que les dorsales sont bordées d'une teinte plus claire que le reste de la nageoire. Enfin, un masque clair couvre la zone yeux-museau.

Espèces ressemblantes

Chromogobius quadrivittatus peut être confondu avec une autre espèce de gobie fréquentant le même type d'habitat : le gobie grêle zébré (Chromogobius zebratus).

C. zebratus porte également des dessins réticulés sur la joue, mais seulement 2 barres sombres rayonnent sous l'œil. Contrairement à C. quadrivittatus, la bande claire au niveau de la nageoire pectorale de C. zebratus ne s'étend pas à la nuque et la barre sombre qui la borde au niveau de la pectorale présente un décrochement vers l'avant. Enfin, le flanc porte normalement des marbrures ou mouchetures grossièrement organisées en 7 à 8 barres.

Alimentation

Le régime alimentaire de Chromogobius quadrivittatus est mal connu. Carnivore, il se nourrirait essentiellement de petits crustacés : amphipodes et décapodes en particulier.

Reproduction - Multiplication

Il n'existe que très peu de données concernant le cycle de vie de Chromogobius quadrivittatus. Une population de cette espèce étudiée en Corse était composée de femelles adultes âgées d'un an et de juvéniles : ce qui suggère un temps de génération d'un an ou plus !

Vie associée

Comme présenté en photo, le gobie à quatre bandes peut être amené à fréquenter de près d'autres espèces vivant comme lui dans des anfractuosités. Mais rien ne permet de dire en l'état actuel des connaissances quelles interactions existent précisément.

Divers biologie

C'est une espèce présentée comme occasionnelle à commune dans son habitat par les scientifiques. Du fait de son mode de vie caché, cette espèce est finalement peu observée même par les spécialistes.

Informations complémentaires

Comme beaucoup d'espèces cryptiques*, elle doit être plus facilement rencontrée de nuit. Pour la voir, il vous faudra certainement être discret dans les petits fonds côtiers : si vous l'observez, envoyez-nous vos photos.

Réglementation

Cette espèce est classée dans la liste rouge 2010 UICN sous le statut LC (Least Concern), soit "préoccupation mineure".

Origine des noms

Origine du nom français

C'est la traduction du nom scientifique.

Origine du nom scientifique

Chromogobius : du grec [chromis], le nom d'un poisson dont Aristote parlait dans son "Histoire des animaux" et du latin [gobio] = goujon.

quadrivittatus : du latin [quadri] = quatre et du latin [vittatus] = orné de bandelettes, orné de rubans, pavoisé. Le gobie à quatre bandes tire donc son nom de son apparence caractéristique !

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Gobioidei Gobioïdes
Famille Gobiidae Gobiidés
Genre Chromogobius
Espèce quadrivittatus

Nos partenaires