Lacet de mer

Chorda filum | (Linnaeus) Stackhouse

N° 2726

Atlantique Nord, Pacifique Nord, Manche, mer du Nord, Méditerranée

Clé d'identification

Fronde en forme de lacets
Couleur brun jaune à brun sombre
Lacet cylindrique d'un diamètre de 5 mm
Fronde non ramifiée de 4 à 5 m
Tige creuse remplie de gaz

Noms

Autres noms communs français
Fil de mer, lacet
Noms communs internationaux
Sea lace, dead man's rope (GB), Veterwier, Meersaite (D)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Fucus filum Linnaeus, 1753
Chordaria filum C. Agardh, 1817
Scytosiphon filum C.Agardh, 1820

Distribution géographique

Atlantique Nord, Pacifique Nord, Manche, mer du Nord, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Atlantique Nord-Ouest

On rencontre le lacet de mer dans l'Atlantique Ouest (du Groenland au New Jersey) et Est (de la Baltique aux îles Canaries), dans le Pacifique Nord (du détroit de Béring au Japon et en Alaska), en Manche, mer du Nord et Méditerranée (et plus particulièrement autour de la Grèce).

Biotope

On rencontre le lacet de mer dans les milieux relativement abrités, tels que les estuaires, les abers et les lagunes, jusqu'à la zone circa-littorale* proche (20 m de profondeur environ). En Méditerranée, il se pourrait qu'on puisse l'observer plus profond, vers 30-35 m. Le lacet de mer supporte les eaux à faible salinité. Il se fixe sur des coquilles vides, des cailloux, mais on le trouve aussi en épiphyte* sur Fucus vesiculosus ou sur Zostera marina.

Description

Le lacet de mer est une algue brune annuelle dont la fronde* ressemble à des lacets ou à des cordons. On compte 1 à 15 lacets par pied, rarement plus, souvent entremêlés, de couleur brun jaune à brun sombre. Les lacets sont de section cylindrique, d'environ 5 mm de diamètre. Leur longueur atteint en général 4 à 5 m, certains spécimens pouvant atteindre 8 m. Ils sont visqueux, jamais ramifiés, et leur tige creuse est remplie de gaz, ce qui leur permet de flotter verticalement. Cette algue est fixée au substrat par un petit crampon discoïde enfoui dans le sable et fixé sur un élément dur et solide. Les lacets se couvrent de poils courts incolores pendant l'été, et se terminent par une pointe effilée qui se régénère en permanence.
C'est une algue à croissance apicale*. Elle pousse généralement en touffes de quelques individus. Elle supporte mal l'émersion lors des grandes marées. Lors de la période estivale, des végétaux se fixent souvent en épiphytes sur le lacet de mer.

Espèces ressemblantes

Chordaria flagelliformis : les lacets sont beaucoup plus courts, d'environ 40 cm. Ils sont légèrement ramifiés. Sa zone de distribution se situe plus au nord que Chorda filum.
Himanthalia elongata : l'himanthale présente une forme très similaire, sauf qu'elle présente deux lanières (organes reproducteurs) qui se ramifient souvent vers la base. Les lanières sont plus épaisses, 1 à 2 cm de large, et moins longues, 1 à 3 m.
Scytosiphon lomentaria : cette algue comporte des tubes marron foncé disposés sur un petit disque. Les tubes, plus larges que Chorda filum (maximum 1 cm), se resserrent par endroits quand elle est âgée, ce qui caractérise l'algue. On n'observe pas cette constriction chez Chorda filum.

Alimentation

Le lacet de mer est un organisme pluricellulaire autotrophe* photosynthétique*. L'algue tire son énergie de la lumière solaire, et grâce à l'absorption d'eau, de dioxyde de carbone et des nutriments dissous dans l'eau (azote, phosphore), elle fabrique la matière organique nécessaire à son développement.

Reproduction - Multiplication

C'est une algue annuelle qui apparaît au printemps. Elle devient fertile en été et disparaît en hiver. Son cycle de vie est digénétique* hétéromorphe*, c'est-à-dire qu'il présente une alternance de deux générations morphologiquement différentes. La première génération est microscopique : elle correspond à la phase sexuée, filamenteuse, qui génère des gamétophytes* qui vont produire les gamètes mâles et femelles. Cette phase garantit à l'algue une diversité génétique. La deuxième phase est macroscopique : elle correspond à la phase asexuée, qui permet une multiplication intensive. Après la fécondation, les œufs germent et engendrent les sporophytes*. Lorsque les sporophytes arriveront à maturité, ils génèreront à leur tour des gamétophytes et ainsi de suite.
Au cours de la période de fertilité, on peut observer les sporophytes sur la fronde (sauf sur les 15 premiers centimètres). Les sporophytes libèreront les spores, qui se déplaceront au gré des courants d'octobre à février. Les spores se poseront ensuite sur le fond et donneront naissance à une nouvelle algue. On estime la surface de dispersion des spores entre 100 et 1 000 m². Une algue femelle peut générer jusqu'à 1 000 000 de spores.

Vie associée

On trouve le lacet de mer en épiphyte* sur Fucus vesiculosus ou sur Zostera marina.

Divers biologie

On ne connaît pas de prédateurs clairement définis pour cette algue, mais il existe sûrement des brouteurs. Sans prédateur, la population de cette algue exploserait.

Informations complémentaires

Cette algue est consommée fraîche au Japon pour l'alimentation humaine.

Origine des noms

Origine du nom français

Son nom provient de la forme en lacet de sa fronde, facile à reconnaître.

Origine du nom scientifique

Chorda : du latin [chord] = boyau, corde d'un instrument de musique, en relation avec la forme de l'algue ;
filum
: du latin [filum] = fil.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Ochrophyta Ochrophytes ou Hétérokontes, ou Straménopiles: présence d'un stade unicellulaire à 2 flagelles, un lisse et un à poils tubulaires.
Super classe Phaeophyta Phéophytes Ensemble d'organismes unicellulaires ou pluricellulaires réunis en "lignée brune". 
Classe Phaeophyceae Phéophycées Algues brunes.
Ordre Laminariales Laminariales Thalle en forme de lame.
Famille Chordaceae Chordacées
Genre Chorda
Espèce filum

Nos partenaires