Chirurgien à joue blanche

Acanthurus nigricans | (Linnaeus, 1758)

N° 2304

Est de l'océan Indien, Pacifique tropical

Clé d'identification

Corps élevé, comprimé latéralement
Corps marron avec tache blanche sous les yeux
Base de la nageoire dorsale et anale jaune
Nageoires liserées de bleu excepté pour la caudale
Epine jaune de chaque côté du pédoncule caudal

Noms

Autres noms communs français
Chirurgien gris, chirurgien à marques jaunes, chirurgien noirâtre, chirurgien velours
Noms communs internationaux
Black surgeonfish, blackear surgeonfish, gold-rim tang, goldrim surgeonfish, gray surgeonfish, velvet surgeonfish, whitecheek surgeonfish, yellowrimmed surgeonfish (GB), Pez cirujano de filo amarillo, pez cirujano de cara blanca (E), Hvidhovedet kirurgfisk (DK)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Chaetodon nigricans Linnaeus, 1758
Acanthurus glaucoparecius Cuvier, 1829
Acanthurus glaucopareius Cuvier, 1829
Acanthurus aliala Lesson, 1831

Distribution géographique

Est de l'océan Indien, Pacifique tropical

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Cette espèce est présente dans l'océan Pacifique tropical, de l'Indonésie au Mexique et au Panama, y compris la Polynésie française, Hawaii, les Galapagos et les îles Cocos. Du nord au sud, elle se rencontre du sud du Japon à la Grande Barrière de Corail en Australie et la Nouvelle-Calédonie. Elle déborde dans l'océan Indien proche, au sud de l'Indonésie, l'île Christmas et les îles Cocos-Keeling. En 2008, ce poisson a été observé aux îles Chagos, dans le centre de l'océan Indien et pourrait indiquer une expansion de son aire de répartition vers l'ouest.

Biotope

Acanthurus nigricans se rencontre dans les lagons et les récifs coralliens exposés, de 1 m jusqu'à plus de 60 m de profondeur. Les juvéniles fréquentent les eaux moins profondes et se dissimulent parmi les coraux.

Description

Le chirurgien à joue blanche a un corps élevé, comprimé latéralement et pouvant atteindre 21 cm de long, mais dépassant rarement les 15 cm en moyenne. Il est de coloration marron foncé uniforme avec une tache blanche sous les yeux. Il est à noter une petite marque blanche au niveau de la commissure des lèvres.
Les nageoires dorsale, anale et pelviennes sont marron liserées de bleu. La nageoire dorsale (9 rayons épineux et 28-31 rayons mous) et la nageoire anale (3 rayons épineux et 26-28 rayons mous) possèdent en plus une zone jaune à leur base, s'élargissant vers l'arrière. La nageoire caudale, en forme de croissant, est blanche à sa base, devenant bleutée vers son extrémité et a une bande jaune verticale. La bouche est petite, proéminente avec des lèvres bien visibles. Il y a une seule rangée de dents incisiformes* sur chaque mâchoire. Les yeux sont portés haut sur la tête.
De chaque côté du pédoncule caudal se trouve une épine jaune, érectile, tranchante et venimeuse. Le corps est couvert de minuscules écailles ctenoïdes*. La ligne latérale est parfois visible.

Espèces ressemblantes

Il existe de nombreux chirurgiens foncés, mais seul Acanthurus nigricans a une tache blanche sous les yeux et une caudale blanche.
L'espèce la plus ressemblante est A. japonicus. Elle a un corps tirant plus sur le bleu. Les autres principales différences avec A. nigricans sont la tache blanche sous les yeux, qui est beaucoup plus large et descend jusqu'à la bouche, une zone orange dans la partie postérieure de la nageoire dorsale, et la bande jaune sur la caudale qui se trouve près du pédoncule caudal et non dans sa partie postérieure.

Alimentation

Le chirurgien à joue blanche se nourrit d'algues filamenteuses.

Reproduction - Multiplication

C'est une espèce gonochorique* (les sexes sont séparés) qui forme des couples en période de reproduction. Les gamètes sont libérés en pleine eau et la fécondation est externe.

Chez les poissons-chirurgiens, la vie larvaire planctonique est assez longue et caractéristique. Les œufs éclosent au bout de 1 à 2 jours et les larves, appelée prolarves, ont un sac vitellin encore très important. A ce stade, les prolarves se contentent de flotter près de la surface. Au fur et à mesure que le sac vitellin se résorbe, en 2-3 jours, la larve commence à nager pour rester près de la surface. Elle commence alors à se nourrir, le corps devient comprimé latéralement et de longues épines apparaissent sur les nageoires dorsale et ventrale. Ces épines sont une adaptation à la vie pélagique mais probablement aussi une protection contre les prédateurs (épines venimeuses ?). Au stade acronurus, le dernier stade larvaire pélagique, le corps est transparent et ovale, les épines des nageoires régressent et l'épine de part et d'autre du pédoncule caudal apparaît. Après quelques jours, la transformation en petit adulte se poursuit et le juvénile s'installe dans un récif, se cachant le plus souvent parmi les coraux branchus.

Vie associée

Comme beaucoup de poissons, le chirurgien à joue blanche peut être infesté par des parasites internes comme les vers trématodes du genre Lecithophyllum.

Informations complémentaires

C'est une espèce territoriale formant parfois de petits groupes lors de la recherche de nourriture.

L'épine présente de chaque côté du pédoncule caudal, tranchante, est recouverte d'un mucus venimeux et peut causer de fortes douleurs. Au repos, elle est située dans un sillon mais peut se redresser à environ 80° en cas de danger. Ce phénomène n'est pas musculaire, mais est provoqué lorsque le poisson courbe sa queue.

Il existe des hybrides entre Acanthurus nigricans et A. leucosternon et également avec A. achilles et A. japonicus.

Dans la sous-famille des Acanthurinés (poissons-chirurgiens vrais) il y a environ 55 espèces réparties en 3 genres. Avec 36 espèces, le genre Acanthurus est le plus important.

Origine des noms

Origine du nom français

Le nom de poisson-chirurgien (ou chirurgien) vient de la présence, de chaque côté du pédoncule caudal, d'une épine semblable à un scalpel. Le chirurgien à joue blanche fait référence à la tache blanche sous les yeux.

Origine du nom scientifique

Acanthurus : du grec [akantha] = épine et [oura] = queue. Le nom de genre signifie que ces poissons ont une épine sur la queue (le scalpel caractéristique des poissons-chirurgiens).

nigricans : du latin [nigrico] = noirâtre.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Acanthuroidei Acanthuroïdes Poissons-chirurgiens.
Famille Acanthuridae Acanthuridés  
Genre Acanthurus
Espèce nigricans

Nos partenaires