Grand gravelot

Charadrius hiaticula | Linnaeus, 1758

N° 1670

Cosmopolite sauf Océanie et Amérique du Sud

Clé d'identification

Taille de 18 à 20 cm de longueur
Envergure de 48 à 57 cm
Poids de 55 à 75 g
L'œil est noir avec une tache blanche en arrière
Mâle en plumage nuptial :
- pattes orange
- bec orange à pointe noire
- dos et "demi-calotte" brun-gris
- front et sourcil blancs, masque, lores et haut du front noirs
- gorge blanche à collier noir
- poitrine, bas-ventre et sous-caudales blancs
En hiver :
- bec sombre avec base de la mandibule inférieure jaune

Noms

Autres noms communs français

Pluvier à collier, grand gravelot à collier, pluvier grand gravelot, pluvier commun annelé

Noms communs internationaux

Common ringed plover (GB), Corriere grosso (I), Chorlitej grande (E), Sandregenpfeifer (D), Bontbekplevier (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Charadrius hiaticula tundrae (Lowe) 1915
Charadrius hiaticula psammodromus Salomonsen 1930

Distribution géographique

Cosmopolite sauf Océanie et Amérique du Sud

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Eau douce, Caraïbes, Atlantique Nord-Ouest

Le grand gravelot est présent en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique Centrale et du Nord. Il est pratiquement absent de l'Océanie. Le lieu de nidification privilégié se situe dans la zone Arctique, et depuis quelques années quelques couples nichent sur les côtes françaises (130 couples en 1996) et peuvent avoir 2 couvées, une au printemps et une en été. L'hivernage sur nos côtes est beaucoup plus important, plus de 10 000 couples. La principale zone de migration d'hivernage pour les oiseaux de l'Europe de l'Ouest se situe sur les côtes Sud de l'Espagne, sur les côtes du Maroc jusqu'à la Mauritanie. En France, le principal lieu de rassemblement avant la migration se situe sur le Banc d'Argain en Gironde où se rassemblent plus de 100 000 individus tous les ans. Il a été observé au Québec en juillet 2000 à Les Escoumins.

Biotope

Cet oiseau côtier vit dans les zones marécageuses, sur les vasières et le long du littoral. Il peut aussi se rencontrer à l'intérieur des terres en halte migratoire au bord des rivières ou des étangs, mais toujours près de l'eau.

Description

C'est un petit oiseau limicole* de la grosseur d'une grive, et qui fait partie des migrateurs. Il mesure de 18 à 20 cm de long, pour une envergure de 48 à 57 cm et un poids de 55 à 75 g. Il n'y a pas de différence entre les sexes. Au printemps, le mâle revêt son plumage nuptial : les pattes sont orange, le bec est assez court de couleur jaune orangé avec la pointe noire, le dos et la demi-calotte sont brun gris, le front et les sourcils sont blancs, le masque, le lore* (région entre l'œil et le bec) et le haut du front sont noirs, la gorge est blanche avec un collier* noir, la poitrine, le bas-ventre et la partie sous caudale* sont blancs, l'œil est noir avec une tache blanche en arrière. En hiver, les couleurs sont plus ternes. Le masque* et le collier* sont plus réduits, les pattes et le bec sont de couleur plus sombre, brun orangé avec la base de la mandibule* inférieure jaune. Ses principales caractéristiques étant la présence sur son cou d'un collier noir qui contraste vivement avec le blanc du plastron* et de la poitrine. Les pattes sont jaune orangé, en vol les ailes sont barrées d'une bande alaire* blanche.

Espèces ressemblantes

Charadrius dubius (petit gravelot) : se distingue du grand gravelot surtout par son cercle oculaire jaune bien visible et par son bec noir excepté une zone jaunâtre terne à la base de la mandibule inférieure.

Alimentation

Il se nourrit de petits crustacés, de vers marins, de petits mollusques, d'insectes et autres invertébrés qu'il peut trouver dans les laisses de mer.

Reproduction - Multiplication

La période de nidification se situe sur nos côtes d'avril à juillet. Pour la construction du nid, le mâle creuse plusieurs dépressions dans le sable pour que la femelle puisse choisir, une fois cela fait, c'est elle qui le garnit de petits galets, de débris de coquilles ou de fragments de végétaux. La femelle pond en général 4 œufs de couleur chamois ponctués de noir de 35 x 25 mm en moyenne. L'incubation est assurée par le couple à tour de rôle et dure entre 23 et 25 jours. Les jeunes sont nidifuges* (qui fuient le nid) et quittent le nid quelques heures seulement après la naissance. Ils sont élevés par les 2 parents, prennent leur envol au bout de 24 jours et nidifient à partir de 12 mois.

Divers biologie

Il a une activité diurne et nocturne.
La durée de vie de cet oiseau est d'environ 10 ans.
Les pattes de cet oiseau sont un peu particulières, seuls deux doigts extérieurs sont légèrement palmés.

Informations complémentaires

Le vol est vif et rapide et se fait à basse altitude.

Réglementation

Il est protégé par les conventions et accords suivants :

Au niveau international :
- Convention de Berne, Annexe II. Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe
- Convention de Bonn, annexe II. Cette convention, signée à Bonn (Allemagne) le 23 juin 1979, a pour objectif la protection et la gestion de toutes les espèces migratrices appartenant à la faune sauvage dont une fraction importante des populations franchit cycliquement de façon prévisible une ou plusieurs parties du territoire national.
- Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie (AEWA). Il est entré en vigueur le 1er novembre 1999.

De portée nationale :
- Arrêté du 17 avril 1981 fixant les listes des oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire français à l'exception de l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon (article 1 et 5).

Origine des noms

Origine du nom français

Pluvier en ancien français "plouvier" viendrait du latin populaire "pluviarus" qui désigne un "oiseau de pluie", cet oiseau étant aussi actif sous la pluie que par beau temps.
Gravelot, vient du latin populaire "grava" qui désigne une grève, plage de sable grossier ou de gravier, par extension gravelot nom donné à cet oiseau que l'on rencontre souvent sur ces plages de gravier.

Origine du nom scientifique

Charadrius du grec = [Charadrio] = pluvier genre d'oiseau migrateur.
hiaticula du latin [hiatus] = ouverture, fente, et du suffixe [ula] = petit, en référence à son petit bec, soit oiseau migrateur à petit bec.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Classe Aves Oiseaux Vertébrés à plumes, ovipares. Les membres antérieurs sont transformés en ailes.
Ordre Ciconiiformes Ciconiiformes Grands oiseaux échassiers avec de longues pattes et un long cou, vivant en général dans des lieux humides, d'où ils extraient leur nourriture.
Famille Charadriidae Charadriidés
Genre Charadrius
Espèce hiaticula

Nos partenaires