Bernard-l'ermite à pattes orange

Calcinus tibicen | (Herbst, 1791)

N° 4574

Atlantique tropical Ouest

Clé d'identification

Bernard-l'ermite de petite taille : 3 cm
Couleur générale orange
Pattes fines de couleur orange terminées de blanc et barrées d'orange foncé sur le dernier segment
Pince gauche plus grosse que celle de droite
Antennes et pédoncules oculaires orange
Teinte des yeux noire

Noms

Autres noms communs français

Ermite à pattes orange

Noms communs internationaux

Orange-clawed hermit crab, orangeclaw hermit crab (GB), Orangescheren-Einsiedlerkrebs, Oranger Schereneinsiedler (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Cancer tibicen Herbst, 1791
Calcinus formosus Neumann, 1878
Calcinus sulcatus H. Milne Edwards, 1836

Distribution géographique

Atlantique tropical Ouest

Zones DORIS : Caraïbes

Le bernard-l'ermite à pattes orange est une espèce qui se rencontre depuis le sud de la Floride jusqu’au Brésil, dans le golfe du Mexique, aux Bermudes et dans la mer des Caraïbes.

Biotope

Le bernard-l'ermite à pattes orange est observé sur les récifs coralliens, entre 0 et 33 mètres de profondeur.

Description

Le bernard-l’ermite à pattes orange est de petite taille, 3 cm (pattes et pinces comprises).
La couleur du corps et des pinces est généralement orange mais peut être également marron ou d’un brun rougeâtre foncé.
Les pattes sont fines, de couleur orange, terminées de blanc ou de jaune et barrées d'orange foncé sur le dernier segment. Les pinces sont également terminées de blanc ou de jaune.
Les pattes et les pinces présentent un aspect lisse et sont dépourvues de poils. La pince gauche est plus grosse que celle de droite (caractéristique fréquente chez les Diogénidés).
La couleur des antennes est orange. Les pédoncules* oculaires sont de couleur orange avec une bande blanche à leur extrémité. La teinte des yeux est noire.

Espèces ressemblantes

Le bernard-l’ermite à pattes orange peut être confondu avec le bernard-l'ermite rouge de récif (Paguristes cadenati) qui a une taille similaire mais présente une couleur générale rouge vif.

Alimentation

Le bernard-l'ermite à pattes orange est un animal détritivore*, se nourrissant de débris d’origine animale ou végétale.

Reproduction - Multiplication

Comme la plupart des crustacés décapodes, le bernard-l'ermite à pattes orange est une espèce gonochorique*.
La reproduction semble avoir lieu tout au long de l’année avec cependant un creux observé en juillet et un pic entre septembre et mai. Le développement des larves* comprend 6 à 8 stades larvaires* zoé* (durée totale constatée en laboratoire : entre 32 et 42 jours), suivi d’un dernier stade post-larvaire appelé glaucothoé*. La larve devient ensuite un juvénile benthique* à la recherche de sa coquille.

Vie associée

Le bernard-l'ermite à pattes orange utilise souvent comme abri les coquilles de bouches de sang (Stramonita haemastoma), de Leucozonia nassa ou encore de Pisania auritula. En outre, Mantelatto & Garcia ont observé au Brésil que les mâles avaient une grande préférence pour les coquilles de Stramonita haemastoma alors que les femelles qui portaient des œufs occupaient le plus souvent une coquille de Leucozonia nassa.

Divers biologie

Comme la plupart des crustacés, le bernard-l'ermite à pattes orange est plus actif la nuit que le jour.

Informations complémentaires

Cette espèce est parfois utilisée en aquariologie marine.

Origine des noms

Origine du nom français

Ermite puisqu’ils se logent dans des coquilles abandonnées, comme des moines dans leur cellule.
A pattes orange, en référence à la couleur de leurs pattes.

Origine du nom scientifique

Calcinus : du latin [calcis] = chaux, calcaire. L'auteur du genre (Dana, 1851) précise l'avoir nommé ainsi car les extrémités de ses appendices sont calcifiées et non cornées comme dans d'autres genres de la même famille.

tibicen : du latin [tibia] = flûte et [cano] = chanter. Au figuré = soutien, support. Cela en référence aux pattes fines de l’espèce.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Anomura Anomoures

Les anomoures sont caractérisés par une cinquième paire de pattes atrophiée. Ils sont essentiellement représentés par les galathées et les bernard-l'ermite.

Famille Diogenidae Diogénidés Dissymétrie générale, une pince plus grosse que l'autre. L’abdomen n’est pas protégé par l’exosquelette.
Genre Calcinus
Espèce tibicen

Nos partenaires