Crabe honteux à lunettes

Calappa philargius | (Linnaeus, 1758)

N° 4334

Océan Pacifique tropical Ouest et nord de l'océan Indien

Clé d'identification

Carapace ovale, plus large que longue et fortement bombée
7 grandes pointes dirigées postérieurement, sur l'arrière de la carapace
Couleur beige uni avec 2 taches pourpres sur chaque pince
2 taches pourpres en fer-à-cheval autour des yeux
Grosses pinces aplaties
Pinces repliées, s'insèrant parfaitement sous la carapace
Sorte de peigne à dents sur le haut des pinces

Noms

Noms communs internationaux

Spectacled box-crab, shame-faced crab, red-spotted box crab, four-spotted crab, can-opener crab (GB), Schamkrabbe (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Cancer philargius Linnaeus, 1758
Cancer inconspectus Herbst, 1794
Calappa cristata Fabricius, 1798

Distribution géographique

Océan Pacifique tropical Ouest et nord de l'océan Indien

Zones DORIS : Indo-Pacifique

Il est présent dans l'océan Pacifique tropical, depuis la Thaïlande à l'ouest jusqu'aux îles Fidji à l'est (ce qui comprend la Nouvelle-Calédonie) et depuis le nord de l'Australie jusqu'au sud du Japon.
On le trouve également au nord de l'océan Indien : en Inde, dans le golfe Persique et en mer Rouge.

Biotope

Il vit sur les fonds sableux et sablo-vaseux côtiers jusqu'à 100 m de profondeur, même s'il est plus fréquent entre 0 et 10 m. Il est plutôt nocturne.

Description

Le corps (céphalothorax*) de ce crabe est volumineux et fortement bombé. La carapace peut dépasser 12 cm de largeur, avec une dimension moyenne de 9 cm. Sa carapace épineuse, de forme ovale et fortement convexe, est plus large que longue. A l'avant, elle porte deux dents arrondies, séparées par un sinus en "V" et recouvertes de petits tubercules. A l'arrière, elle est marquée de 7 grandes pointes triangulaires dirigées postérieurement.
Les grosses pinces, très développées, sont aplaties latéralement. Au repos, elles se replient sur le corps lui-même, dans l'exacte échancrure de la carapace, donnant ainsi l'impression que le crabe se cache. C'est pourquoi on l'appelle "crabe honteux". Le haut des pinces forme un peigne à grosses dents.
Ce crabe est beige avec deux grosses taches rouge sombre sur chaque pince et des taches en fer-à-cheval de même ton autour des yeux. Ceux-ci sont noirs et zébrés, ce qui peut parfois permettre de différencier les espèces.

Espèces ressemblantes

Dans l'Indo-Pacifique, on rencontre Calappa hepatica (Linnaeus, 1758) et Calappa flammea (Herbst,1794) qui présentent des taches pourpres allongées. Ces deux espèces étaient répertoriées sous le nom de C. flammea avant 1958. Enfin, Calappa gallus, le crabe honteux rugueux, présente des aspérités marquées, de couleur crème et Calappa calappa, le crabe honteux géant, est de couleur uniformément beige ou, parfois, à taches pourpres et il porte des tubercules sur le front et des lignes ondulées en relief sur l'arrière.
En Méditerranée et dans le proche Atlantique, Calappa granulata a des tubercules rouges alignés sur la carapace.
Dans l'Atlantique tropical Ouest, Calappa ocellata porte une carapace avec des ocelles clairs sur fond bleu-violet.

Alimentation

Calappa philargius se nourrit de mollusques, en général la nuit, qu'il capture en creusant le substrat*. Il tient la coquille entre les tenailles de sa pince gauche et la coupe grâce à sa dent de coupe de la pince droite, plus forte.
Une étude thaïlandaise montre qu’il mange surtout des bivalves, sa préférence allant à ceux dont la coquille est plus facile à ouvrir (60 % pour Tegillarca granosa apparenté aux coques famille des Arcidae, 26 % pour Paratapes undulatus de la famille des Vénéridés et 14 % pour Perna viridis de la famille des Mytilidés).

Reproduction - Multiplication

Comme la plupart des crustacés décapodes, le crabe honteux à lunettes est gonochorique* et les sexes sont séparés. Les œufs sont fixés sous l'abdomen de la femelle.
Le développement larvaire* des Calappidés a fait l'objet de très peu d'études, en particulier en milieu tropical. La phase larvaire de Calappa philargius comporte sans doute plusieurs stades zoé*, une mégalope* et un premier stade crabe (juvénile).

Vie associée

Les prédateurs de Calappa philargius sont essentiellement les grands prédateurs benthiques* comme les raies et les émissoles (grands requins de fond).

Informations complémentaires

On le mange dans la plupart des pays de la zone de distribution mais il est rarement vendu sur les marchés.

Origine des noms

Origine du nom français

Ce nom est une proposition du site DORIS, en lien avec le nom anglais de cette espèce. Il est dû, pour la première partie, à la posture du crabe et, pour la seconde, aux taches autour des yeux qui le distinguent des autres calappes.

Origine du nom scientifique

Calappa : nom indien de la noix de coco (calapp [Indes], dans Cayeux et Komorn), donné d'abord à un crabe de la mer des Indes, à cause de sa ressemblance avec une demi-noix de coco, repris ensuite comme nom spécifique par Linné, puis comme nom générique par Fabricius ;
philargius : serait dérivé d'un mot grec [qui a donné le nom latin philargicus] signifiant "amour de l'oisiveté" ou "qui ne travaille pas, paresseux" en référence peut-être au caractère supposé calme et indolent de l'espèce.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Pleocyemata Pléocyémates

Incubation des œufs sous l'abdomen.

Famille Calappidae Calappidés Crabes au corps ovalisé, plus large que long. La partie supérieure des pinces forme une crête (extension) assez haute et dentée. La structure des doigts permet le broyage de coquilles, une dent obtuse du doigt mobile correspondant à une molaire sur le bord latéral du doigt fixe.
Genre Calappa
Espèce philargius

Nos partenaires