Bolinopsis

Bolinopsis infundibulum | (O.F. Müller, 1776)

N° 246

Mer du Nord, Manche, Océan Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Cténophore ovale de 15 cm de long maximum
Corps transparent et délicat
2 lobes aliformes
8 rangées de peignes ciliés, 4 courtes & 4 longues, alternées 2 par 2
Bouche située entre les lobes

Noms

Autres noms communs français
Cténophore ailé, cténophore lobé
Noms communs internationaux
Bolinopsis (GB, I, E, NL, N), Common northern comb-jelly, Lobed comb-jelly (GB), Glas-Lappenqualle (D)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Bolinopsis alata
Bolinopsis microptera
Bolinopsis septentrionalis

Distribution géographique

Mer du Nord, Manche, Océan Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Atlantique Nord-Ouest

De l'ouest de la Baltique à la Méditerranée. Côte Pacifique de l'océan Arctique à la Californie. Probablement cosmopolite.

Biotope

Bolinopsis infundibulum est une espèce pélagique commune qui fait partie du zooplancton de la pleine mer.

Description

Bolinopsis infundibulum est un cténophore ovale pélagique dont la taille n'excède pas 15 cm. Il est caractérisé par la présence de 2 lobes aliformes* (en forme d'ailes). 8 rangées de peignes ciliés parcourent l'animal dans le sens de la longueur, 4 courtes et 4 longues, alternées 2 par 2. Toutes partent du pôle apical*, les plus longues descendent jusqu'à l'extrémité des lobes ailés. La bouche se situe entre ces lobes, en position terminale. C'est une espèce difficile à voir et à photographier, tant elle est transparente et délicate. Seuls les reflets lumineux et irisés produits par ses palettes trahissent sa présence. Bolinopsis infundibulum se propulse verticalement grâce aux mouvements synchronisés des palettes ciliées, les ailes vers le bas.

Espèces ressemblantes

Leucothea multicornis, espèce plus allongée, non ovale, et qui possède des ailes plus volumineuses et 2 paires de tentacules.

Alimentation

Bolinopsis est planctonophage. Les tentaculés possèdent en général 2 tentacules recouverts de cellules collantes particulières et propres aux cténophores, les colloblastes*. Cependant, vue la taille des tentacules, qui sont ici secondairement résorbés et non visibles en plongée, l'essentiel du zooplancton est agglutiné dans du mucus qui recouvre les deux lobes. Une fine ciliature dirige ensuite ce plancton aggloméré vers la bouche. L'essentiel des nutriments est utilisé par les palettes vibratiles, grandes consommatrices d'énergie. Les restes non digérés sont rejetés par la bouche.

Reproduction - Multiplication

Bolinopsis infundibulum est hermaphrodite et produit les deux types de gamètes. La fécondation a lieu en pleine eau et donne une larve caractéristique, la larve cydippide, pélagique. Elle se développe rapidement en un adulte miniature.

Divers biologie

Les bolinopsis forment parfois des bancs de centaines d'individus en pleine mer.

Ils ont un prédateur impitoyable : les béroés, qui sont d'autres cténophores dépourvus de tentacules. Ceux-ci sont très voraces et, malgré leur taille, n'hésitent pas à avaler des bolinopsis plus gros qu'eux !

Observer ces organismes nager au moyen d'un phare est un spectacle féerique, qui a inspiré au réalisateur James Cameron certaines des créatures du film Abyss.

Informations complémentaires

C'est un animal excessivement fragile qui se brise aisément si on le manipule. Pour cette raison, et contrairement aux béroés et aux groseilles de mer qui ont une mésoglée* épaisse, les délicats bolinopsis ne seront en principe jamais observés échoués dans les laisses de mer.

Origine des noms

Origine du nom français

Bolinopsis = traduction directe du nom scientifique,
cténophore ailé, lobé = en référence aux 2 lobes aliformes terminaux.

Origine du nom scientifique

Bolina était une nymphe amoureuse d'Apollon. Quand elle faillit se noyer en mer, Apollon lui offrit l'immortalité.
(Plusieurs méduses et plusieurs cténaires portent un nom qui se réfère à des personnages mythologiques.)
du grec [opsis] = en forme de..., qui a l'apparence de...
du latin [infundibulum] = entonnoir.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Ctenophora Cténophores / Cténaires Organismes carnivores planctoniques (parfois benthiques) transparents à symétrie radiaire se déplaçant grâce à huit rangées de peignes ciliés et munis le plus souvent de tentacules armés de cellules adhésives particulières, les colloblastes.
Classe Tentaculata Tentaculés Cténophores possédant des tentacules, qui peuvent secondairement se résorber.
Ordre Lobata Lobiférides Cténophores pélagiques les plus communs, caractérisés par la présence de deux lobes oraux musculaires de part et d'autre de la bouche. Nombreuses formes, curieuses et énigmatiques, de surface ou abyssales.
Famille Bolinopsidae Bolinopsidés
Genre Bolinopsis
Espèce infundibulum

Nos partenaires