Barbeau commun

Barbus barbus | (Linnaeus, 1758)

N° 242

Europe centrale et méridionale

Clé d'identification

Bouche s’ouvre vers le bas
Quatre barbillons à la lèvre supérieure
Le plus long rayon de sa nageoire dorsale est ossifié

Noms

Autres noms communs français
Barbeau fluviatile
Noms communs internationaux
Barbel (GB), Barbo (I), Barbo de rio (E), Barbe, Weißfisch (D), Barbo (P), Barbeel (NL)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Barbus barbus (Linnaeus, 1758)
Cyprinus barbus Linnaeus, 1758
Barbus vulgaris Fleming, 1828
Barbus communis Perty, 1832
Barbus fluviatilis Fitzinger, 1832

Distribution géographique

Europe centrale et méridionale

Zones DORIS : Eau douce d'Europe

L'Europe, à l'exclusion des péninsules italienne, grecque et ibérienne. Les auteurs ont identifié des sous-espèces dans les péninsules italienne et ibérienne : Barbus barbus bocagei au Portugal et en Espagne centrale et du nord, Barbus barbus plebejus en Italie, Barbus barbus sclateri au sud du Portugal et au sud de l’Espagne.
En France, le barbeau commun est plus rare dans le midi.

Biotope

Le barbeau vit dans les cours d’eau profonds à courant rapide avec fond de pierres ou de gravier (zone des barbeaux).

Description

Sa taille adulte est de 50 cm.
Mais le barbeau peut atteindre une longueur de 120 cm pour un poids de 12 kg dans les grands fleuves.
Il a un corps presque cylindrique, fusiforme.
Sa bouche s’ouvre vers le bas et il a quatre barbillons à la lèvre supérieure. Le plus long rayon de sa nageoire dorsale est ossifié. Sa couleur est variable avec un dos généralement gris verdâtre et des flancs plus clairs.
Les nageoires ventrales, anales et caudale sont orangées.

Espèces ressemblantes

Barbus meridionalis Risso, 1827 (barbeau méridional) : présent dans le sud de la France et le nord de l'Espagne, avec lequel l'hybridation est possible. Son dos est plus voûté et il porte des marbrures marron sur le dos, les flancs et les nageoires.

Alimentation

Le barbeau se nourrit essentiellement d’invertébrés benthiques tels que petits crustacés, larves d'insectes, mollusques, larves d’éphémères et de moucherons. Les adultes mangent même des petits poissons.

Reproduction - Multiplication

Le frai a lieu entre mai et juillet. La tête et le dos des mâles se recouvrent de boutons de frai (points/tubercules blancs). Les barbeaux se réunissent en grands bancs et remontent le fleuve. La ponte a lieu sur un fond de gravier ou de pierres. La femelle pond de 3 000 à 9 000 œufs (12 500 œufs/kg de la mère) de 2 mm. Les oeufs sont légèrement toxiques (Ils étaient utilisés autrefois comme vomitif). Ils sont collés aux pierres mais peu à peu, ils sont emportés par le courant. Ils éclosent au bout de 10 à 15 jours. Les alevins dotés d’une vésicule ne se mettent à la recherche de nourriture que quand cette vésicule est résorbée. Ils mangent la toute petite faune du fond.
La maturité sexuelle est atteinte après 4 à 5 ans.

Divers biologie

En l’absence de courant et/ou d’un fond de gravier ou de pierres (les deux conditions sont nécessaires), la reproduction ne réussit pas car les œufs sont attaqués par des moisissures et il n’y a pas d’éclosion.

Informations complémentaires

C’est un poisson de fond qui vit en petits bancs dans les eaux à courant rapide. Il se repose le jour et les bancs se dispersent la nuit pour se nourrir.
Il hiverne en petits groupes dans une sorte de léthargie dans les parties profondes des cours d’eau.
La plupart des barbeaux rencontrés par les plongeurs, dans les plans d’eau, ont été introduits.

Réglementation

Communautaire :
  Directive Habitats-Faune-Flore : Annexe V

Origine des noms

Origine du nom français

Barbeau : du latin [barba] = barbe, à cause des 4 barbillons à la lèvre supérieure.

Origine du nom scientifique

Barbus : du latin [barbus] = barbeau

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Ostariophysi Ostariophysaires
Ordre Cypriniformes Cypriniformes Presque tous d’eau douce.
Sous-ordre Cyprinoidea Cyprinoïdes
Famille Cyprinidae Cyprinidés
Genre Barbus
Espèce barbus

Nos partenaires