Crevette à capuchon

Athanas nitescens | (Leach, 1813 [in Leach, 1813-1814])

N° 2794

Atlantique Nord-Est, Manche, mer du Nord, Méditerranée

Clé d'identification

Large ligne blanche dorsale
2 pinces massives
Yeux recouverts par des extensions de la carapace qui forment une sorte de capuchon
Rostre droit, lisse et pointu
Telson portant 2 paires d'épines latérales

Noms

Autres noms communs français

Crevette gordini, crevette-pistolet, crevette-pistolet à capuchon

Noms communs internationaux

Hooded shrimp (GB), Kreeftgarnaal (NL)

Distribution géographique

Atlantique Nord-Est, Manche, mer du Nord, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

On trouve la crevette à capuchon sur les côtes de l'Atlantique Nord-Est, de la Norvège au Sénégal et aux îles du Cap Vert, en Manche et en mer du Nord, ainsi qu'en Méditerranée et en mer Noire.

Biotope

On peut rencontrer cette crevette dans les mares, sur l'estran* lors des grandes marées, sous les cailloux, dans les anfractuosités de rochers. Il suffit de retourner le bon caillou pour trouver cette jolie crevette et l'étudier à loisir. Le caillou sera remis en place dans le bon sens (les animaux aimant le jour périront dans l'obscurité, et vice versa) et à l'endroit initial. Elle vit jusqu'à 65 m de profondeur, dans des zones rocheuses abritées.

Description

La crevette à capuchon mesure au maximum 2 cm. Sa couleur varie du vert au brun-rouge en passant par le gris bleu foncé avec la particularité d'avoir presque toujours une large ligne blanche dorsale sur toute la longueur du corps. Les couleurs dépendent du sexe de chaque individu, les mâles étant plus bleutés et les femelles plus brunes, mais aussi de l'environnement et de la profondeur à laquelle elles évoluent. Certains spécimens peuvent être transparents avec plus ou moins de chromatophores* rouges. Cette crevette est plutôt transparente la nuit, par rétractation du pigment à l'intérieur des chromatophores.
Sa petite taille et les couleurs de sa livrée de camouflage en font un crustacé difficile à observer en plongée.
Une des caractéristiques qui lui a valu son nom vernaculaire est que ses yeux, petits et rapprochés, sont fixés sur un pédoncule* pratiquement invisible et sont recouverts par des extensions de la carapace qui forment une sorte de capuchon. La tête se termine par un rostre* droit, lisse et pointu. Le telson*, qui est le prolongement postérieur de l'abdomen, porte 2 paires d'épines latérales.
Elle ne nage pas très bien et préfère se déplacer en marchant. Les chélipèdes* (première paire de pattes portant les pinces) se terminent par 2 pinces massives qui la font ressembler à un homard en miniature. Les pinces sont asymétriques chez le mâle et symétriques chez la femelle.

Espèces ressemblantes

Au niveau mondial, il existe une quarantaine d'espèces du genre Athanas. En France métropolitaine, deux autres espèces de ce genre sont beaucoup plus rares que A. nitescens :
- A. grimaldii Coutière, 1911 : plus petite que A. nitescens, elle vit parfois dans les coquilles vides portées par le Bernard-l'ermite Petrochirus pustulosus.
- A. amazone Holthuis, 1951 : de couleur orangée, elle possède des pinces beaucoup plus allongées et se rencontre dans des eaux relativement profondes (50 m). Elle vit parfois dans les terriers des mantes de mer Squilla mantis.

Alimentation

Animal omnivore, la crevette à capuchon mange des organismes microscopiques aussi bien d'origine animale que végétale.

Reproduction - Multiplication

La reproduction est sexuée, de type gonochorique*. Les sexes sont donc séparés. Il existe un dimorphisme sexuel : la femelle a des pinces symétriques alors que celles du mâle sont asymétriques. La copulation permet la fécondation des œufs. Après la ponte qui a lieu au printemps et en été, la femelle porte ses œufs accrochés aux appendices abdominaux tout le temps de l'incubation. Le développement larvaire est de type planctonique long, les larves passent entre 3 semaines et 3 mois dans le plancton*.

Vie associée

Cette espèce est parasitée par diverses espèces, dont des microsporidies du genre Thelohania, des trématodes, des grégarines et un crustacé épicaride du genre Anisarthrus.

Divers biologie

Les principaux prédateurs de cette espèce sont les poissons osseux comme le sar.
Sa durée de vie serait de 2 ans maximum.

Informations complémentaires

Cette espèce est grégaire et se rencontre presque toujours par groupes de nombreux individus sous les pierres de l'estran. Bien sûr, lorsque vous retournez les pierres, il est indispensable de les remettre à leur place et dans le bon sens pour éviter la mort certaine de nombreux organismes.

Origine des noms

Origine du nom français

à capuchon : en raison de ses yeux recouverts par des extensions de la carapace qui forment une sorte de capuchon. Il faut cependant noter que toutes les crevettes de la famille des Alpheidés (et quelques crevettes parmi d'autres familles) ont un capuchon.
Crevette-pistolet : ce nom est donné à tort, car cette crevette n'a pas de pince claquante, contrairement aux crevettes du genre Alpheus et Synalpheus.
Crevette gordini : en raison de la large ligne blanche sur le dos et sur toute la longueur du corps, en référence à la Renault 8 Gordini bleue à bandes blanches. Notez que la crevette a toujours une bande blanche, mais n'est pas bleue gitane comme cette voiture.

Origine du nom scientifique

Athanas : du latin [athanas] = immortalité. Dans la mythologie grecque, Athanas était roi de Béotie et fils d'Eole le maître du vent, souvent représenté en armure.
nitescens : du latin [nitesc] = éclat, brillant, en référence à la carapace très brillante de cette crevette. Sans explication formelle laissée par le naturaliste Leach, d'autres interprétations peuvent être tout aussi valables. Il faut noter que la brillance n'est possible que hors de l'eau. Or cette crevette, comme la quasi totalité de ses congénères, ne sort jamais de l'eau!

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Arthropoda Arthropodes Animaux invertébrés au corps segmenté, articulé, pourvu d’appendices articulés, et couvert d’une cuticule rigide constituant leur exosquelette.
Sous-embranchement Crustacea Crustacés Arthropodes à exosquelette chitineux, souvent imprégné de carbonate de calcium, ayant deux paires d'antennes.
Classe Malacostraca Malacostracés 8 segments thoraciques, 6 segments abdominaux. Appendices présents sur le thorax et l’abdomen.
Sous-classe Eumalacostraca Eumalacostracés Présence d’une carapace recouvrant la tête et tout ou partie du thorax.
Super ordre Eucarida Eucarides Présence d'un rostre.
Ordre Decapoda Décapodes La plupart marins et benthiques. Yeux composés pédonculés. Les segments thoraciques sont fusionnés avec la tête pour former le céphalothorax. La première paire de péréiopodes est transformée en pinces.  Cinq paires d'appendices locomoteurs (pinces comprises).
Sous-ordre Caridea Caridés Les Caridés sont caractérisés par des pléopodes natatoires. C'est à ce groupe qu'appartiennent une grande partie des espèces de crevettes.
Famille Alpheidae Alphéidés
Genre Athanas
Espèce nitescens

Nos partenaires