Apogon

Apogon imberbis | (Linnaeus, 1758)

N° 1084

Méditerranée, Atlantique Est

Clé d'identification

Corps rouge
Yeux noirs et larges barrés de deux stries blanches horizontales
Deux nageoires dorsales
Nageoires pectorales très longues

Noms

Autres noms communs français

Castagnole rouge, roi des rougets, coq, cardinal

Noms communs internationaux

Cardinal-fish (GB), Apogone, re di triglie (I), Palmonete real, bodion de limpio (E), Maerbarbenkönig (D)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Apogon ruber Lacepède, 1801
Apogon rexmullorum Cuvier, in Cuvier & Valenciennes, 1828
Apogon powellu Fowler, 1917
Amia imberbis Linnaeus
Mullus imberbis Linnaeus

Distribution géographique

Méditerranée, Atlantique Est

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Méditerranée, Atlantique Est (à partir du sud du golfe de Gascogne), golfe de Guinée, Açores, Cap Vert, Canaries.

Biotope

L'apogon est un poisson de roche, vivant entre 5 et 50 mètres en été, et jusqu'à 200 mètres l'hiver. Il vit rarement en solitaire et préfère former des bancs à l'entrée de grottes sous-marines (notamment les jeunes), à l'abri de la lumière (ce qui le rend parfois difficile à observer). On le trouve fréquemment sur les parois rocheuses. C'est aussi un familier du coralligène.

Description

Ce petit poisson, au corps assez haut comprimé latéralement, et de couleur uniforme rouge à orangée, avec parfois un ou quelques points noirs près de la base caudale, ne dépasse pas les quinze centimètres. La forme de l'apogon est très proche de celle de la castagnole (Chromis chromis). Les nageoires sont transparentes et, hormis les pectorales, sont armées de rayons et de piquants. La nageoire pectorale est longue, atteignant la base de la nageoire anale. Les deux nageoires dorsales sont courtes et le pédoncule caudal est large et prononcé.
La tête importante est terminée par une bouche protractile*. Elle est munie de grands yeux qui caractérisent l'espèce. Ces yeux sont globuleux, ronds et noirs barrés de deux fines stries blanches horizontales.

Espèces ressemblantes

La castagnole (Chromis chromis), diffère de l'apogon par sa couleur marron-noir. qui est bleu intense au stade juvénile et par sa nageoire pectorale qui est plus courte.
L'anthias (Anthias anthias), présente une coloration jaune (3 bandes) sur le haut du crâne, et des nageoires bleutées.

Alimentation

Apogon imberbis se nourrit de petits poissons et d'invertébrés. L'espèce est macrophage*, zoophage* et carnivore.

Reproduction - Multiplication

La reproduction des apogons se déroule l'été, après la formation du couple au printemps.
Une parade nuptiale durant laquelle les parents maintiennent un contact latéral étroit en décrivant des cercles lents, débute la période du cycle. Puis l'accouplement sans copulation, juste une période de proximité suivie d'une frénésie tremblante, aboutit à une fécondation interne chez la femelle. Quelques jours après, au cours d'une nouvelle parade, l'expulsion de la ponte a lieu. Une vingtaine de milliers d'œufs sont immédiatement agglutinés, grâce aux filaments de chaque œuf, en un frai compact. Le mâle récupère la boule de frai dans la bouche et en la recrachant à plusieurs reprises la façonne pour l'installer dans la cavité buccale en vue de l'incubation des œufs.
Durant une semaine environ, l'apogon mâle va jusqu'à éclosion couver sa descendance en l'oxygénant abondamment. Cette activité implique un jeûne permanent jusqu'à la sortie des larves. Ce paternalisme est caractéristique des apogonidés et l'incubation buccale peut être répétée plusieurs fois (quatre) pendant toute la durée du frai. Cette incubation buccale explique l'appellation anglaise " Mouthbrooding cardinalfish" signifiant littéralement « élevant les petits dans sa bouche ».

Divers biologie

La bathymétrie est sujette à des variations saisonnières : proches de la surface (de 10 à 50 mètres) en été, les apogons descendent jusqu'à 200 mètres en hiver.

Cette espèce est peu sensible, grâce à sa capacité importante à régénérer sa population.

Origine des noms

Origine du nom français

Apogon est la reprise du nom du genre scientifique Apogon.

Origine du nom scientifique

Apogon : du grec [a] = sans, et du grec [pogon] = barbe.
imberbis : du latin [imberbis] = imberbe, accentuant encore le fait que la tête soit dépourvue d'excroissances.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Apogonidae Apogonidés Famille des apogons.
Genre Apogon
Espèce imberbis

Nos partenaires