Anthémis maritime

Anthemis maritima | L.

N° 3995

Méditerranée

Clé d'identification

Arbrisseau ramifié de 10 à 35 cm de hauteur
Inflorescences comportant un capitule de petites fleurs jaunes et des ligules blanches à 3 dents
Feuilles charnues, glabres et très découpées, portant de petites cavités, de couleur vert clair
Sur sables maritimes exposés à la chaleur

Noms

Autres noms communs français

Camomille maritime

Noms communs internationaux

Seaside chamomile (GB), Camomilla marina (I), Camamilla de mar (Catalan)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Anthemis maritima var. incana Guss.
Anthemis maritima var. maritima

On compte aussi 3 sous-espèces :

  • Anthemis maritima subsp. maritima
  • Anthemis maritima subsp. bolosii
  • Anthemis maritima subsp. pseudopunctata

Distribution géographique

Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Méditerranée française

Anthemis maritima est présent sur le littoral de Méditerranée de Gibraltar à la Grèce et la Lybie. Les signalements sur la façade atlantique en Bretagne et au sud du golfe de Gascogne ne correspondent pas à cette espèce typiquement méditerranéenne ou sont issus d'une variété semée.

Biotope

Cette plante se développe sur les sables maritimes bien exposés au soleil (espèce thermophile).

Description

Anthemis maritima est une espèce vivace* qui forme des arbrisseaux ramifiés aux tiges dressées ou étalées, de 10 à 35 cm de hauteur, à tendance ligneuse à leur base. Les tiges sont glabres et peuvent être poilues à leur sommet.

Les feuilles sont de couleur vert clair et disposées en arrangement alterne sur la tige. Elles sont épaisses, glabres et très découpées, avec des lobes de forme lancéolée* ou cunéiforme*. De près (ou avec une loupe), on peut observer sur leur surface de petits creux profonds caractéristiques de l'espèce.

Les inflorescences* sont des capitules* de petites fleurs tubuleuses jaunes entourés de ligules* blanches. Les ligules sont de forme allongée et comportent 3 parties longitudinales. Les inflorescences mesurent 3,5 cm de diamètre, ligules incluses. On note la présence d'écailles entre les fleurs.

Les fruits sont des akènes* très petits, d'environ 2 mm. Ils sont de couleur fauve ou blanchâtre.

Espèces ressemblantes

Sur les sables de la zone de répartition, c'est le seul anthémis strictement inféodé aux milieux littoraux. D'autres camomilles, appartenant aux genres Anthemis, Anacyclus, Chamaemelum, Cladanthus, Cota et Matricaria peuvent à l'occasion fréquenter les zones littorales, mais les différences sont souvent invisibles sur photo (il est nécessaire de disposer d'akènes mûrs et de disséquer les capitules pour chercher la présence d'éventuelles paillettes entre les fleurs).

Une vingtaine d'espèces très proches selon les analyses phylogénétiques sont recensées dans la partie occidentale de la région méditerranéenne. Le risque de confusion en zone littorale sableuse est possible avec :

Anthemis secundiramea Biv. (anthémis à rameaux tournés du même côté), espèce annuelle d'environ 25 cm de hauteur maximale. Comme chez Anthemis maritima, ses capitules sont composés de fleurs tubuleuses jaunes entourées de fleurs ligulées blanches, généralement plus courtes et espacées. Très ressemblant à Anthemis maritima, le distinguo est affaire de spécialiste. Notons que sa période de floraison est plus courte (juin-juillet), ce qui peut permettre d'aider à la détermination en été. Espèce protégée, elle est classée depuis 2012 au statut VU (vulnérable) de la flore vasculaire de France métropolitaine. Connue de Méditerranée occidentale, sa présence n'est attestée en France que dans les Bouches-du-Rhône.

Alimentation

Comme tout végétal, l'anthémis maritime élabore sa matière organique carbonée par photosynthèse* à partir de dioxyde de carbone, en utilisant la lumière comme source d'énergie. Son système racinaire lui permet d'absorber l'eau et les éléments minéraux.

Reproduction - Multiplication

Les individus possèdent à la fois des fleurs pistillées (fleur unisexuée femelle) et des fleurs hermaphrodites*, l'espèce est dite gynomonoïque.
La fécondation peut être assurée par des insectes (entomogamie) ou s'effectuer au sein d'une même fleur (autogamie).
Les graines tombent à proximité de la plante mère.

Vie associée

En Méditerranée, la camomille maritime appartient à la communauté des phanérogames se développant sur les dunes maritimes thermophiles telles que Achillea maritima, Ammophila arenaria, Crithmum maritimum, Cakile maritima, Convolvulus soldanella, Crucianella maritima, Elytrigia juncea, Euphorbia paralias, Glaucium flavum, Lagurus ovatus, Polygonum maritimum et Sporobolus pungens.

Elle est aussi associée aux insectes pollinisateurs, particulièrement des papillons.

Divers biologie

La croissance est rapide. La floraison s'étend de mai à septembre, bien que l'observation de terrain montre qu'en 2016 (année chaude et sèche dans le Midi), les plantes étaient bien desséchées dès le mois de juillet.

Informations complémentaires

Les études phylogénétiques sur le genre Anthemis, ont montré que l'ancêtre commun est originaire de zones montagneuses à l'est de la Méditerranée, et que le genre s'est diversifié en progressant vers l'ouest et en suivant l'évolution climatique du Bassin méditerranéen. Du Caucase à l'Espagne, on trouve donc ces jolies fleurs un peu de partout, réparties sur environ 200 espèces en incluant le genre proche Cota : un véritable casse-tête pour les botanistes !

Réglementation

Cette espèce n'est pas réglementée. Néanmoins, sa ressemblance avec A. secundiramea doit inciter à la prudence sur la zone de répartition commune.

Origine des noms

Origine du nom français

Il est d'usage chez les végétaux de franciser le nom scientifique. Anthémis maritime est la francisation partielle du nom de cette plante.

Camomille maritime : les plantes du genre Anthemis font partie des camomilles. Les feuilles d'Anthemis maritima sont aromatiques et dégagent une odeur de camomille quand elles sont froissées.

Origine du nom scientifique

Anthemis : du grec [anthos] = fleur.

maritima : ce nom d'espèce indique son affinité pour les milieux littoraux marins.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Magnoliophyta Angiospermes Plantes à fleurs dont les graines fécondées sont renfermées dans un fruit.
Classe Equisetopsida Equisetopsida
Sous-classe Magnoliidae Magnioliales
Ordre Asterales Asterales
Famille Asteraceae Astéracées
Genre Anthemis
Espèce maritima

Nos partenaires