Anguille d'Amérique

Anguilla rostrata | (Lesueur, 1817)

N° 1641

Atlantique Nord-Ouest, rivières, lacs et estuaires de l'Amérique du Nord

Clé d'identification

Corps allongé et serpentiforme
Une seule nageoire dorsale
Bouche terminale, mâchoire inférieure débordante
Ligne latérale bien développée
Jaune au vert ou brun-olive sur le ventre
Dos foncé du noir au brun sale

Noms

Autres noms communs français

Civelle, anguille, anguille américaine, anguille d'Amérique, anguille du Saint Laurent

Noms communs internationaux

American eel, silver eel, eel, common eel (GB), Anguilla americana (I), Anguilla americana (E), Amerikanischer Aal (D), Amerikaanse aal (NL)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Anguilla blephura (Rafinesque, 1817)
Anguilla chrisypa (Rafinesque, 1817)
Anguilla aterrima (
Rafinesque, 1820)
Anguilla cubana (Kaup, 1856)

Distribution géographique

Atlantique Nord-Ouest, rivières, lacs et estuaires de l'Amérique du Nord

Zones DORIS : Caraïbes, Atlantique Nord-Ouest

L'anguille d'Amérique est présente sur la côte nord-américaine depuis l'estuaire d'Hamilton aux côtes du Labrador. Au sud dans le détroit de Belle-Isle, dans le golfe du Saint-Laurent et de Terre-Neuve. On la retrouve jusqu'au golfe du Mexique, à Panama et aux Antilles, au large de la côte nord de l'Amérique du Sud et aux Bermudes. Sa présence est signalée dans les grands lacs (Érié et Huron) mais également dans le Mississipi. Également dans les ruisseaux et lagunes en communication avec la mer de l'archipel de Saint Pierre et Miquelon. Sa présence est signalée au Groenland et en Islande.

Biotope

Le stade larvaire se déroule en mer.
L'anguille d'Amérique passe ensuite la plus grande partie de sa vie en eau douce. Elle affectionne particulièrement les substrats vaseux, rocheux et sableux mais également les cachettes naturelles des troncs d'arbres et de la végétation submergée. A la fin de sa vie, elle rejoint les eaux salées pour se reproduire.

Remarque : certaines anguilles d'Amérique restent dans les eaux saumâtres des estuaires et ne pénètrent jamais en eau douce.

Description

L'anguille d'Amérique possède un corps allongé et serpentiforme. Son corps est comprimé postérieurement, diminuant en pointe arrondie à la queue. La tête est longue et de forme conique. La bouche terminale possède une mâchoire inférieure débordante et est dotée de petites dents de tailles inégales placées en plusieurs rangées sur chaque mâchoire. L'œil est petit et placé sur la partie postérieure de la bouche. L'anguille d'Amérique possède une seule nageoire dorsale située approximativement au tiers de la longueur de son corps par rapport à sa tête. Cette dorsale se poursuit jusqu'à la queue pour rejoindre la nageoire anale. Cette dernière se prolonge jusqu'à l'anus. Les pectorales sont bien développées et sont placées immédiatement après l'ouverture branchiale. La fente branchiale est verticale et courte. La ligne latérale est bien présente. Les écailles sont petites et enfouies.
La coloration est dépendante de l'âge et de l'habitat : transparente pour les jeunes civelles vivant en mer ; vert grisâtre à leur arrivée en eau douce ; à l'âge adulte, le ventre prend une coloration jaunâtre, verdâtre ou brun olive, le dos est foncé allant du noir au brun sale, elles portent alors le surnom d'anguilles jaunes ; à leur retour en mer, les anguilles prennent des reflets métalliques et sont surnommées anguilles argentées.
Les mâles mesurent en moyenne 90 cm, pour un poids de 1,35 kg. Les femelles sont plus grandes et peuvent mesurer jusqu'à 1,50 m pour un poids pouvant dépasser les 7 kg.

Espèces ressemblantes

L'anguille d'Amérique peut être confondue avec le congre d'Amérique, Conger oceanicus dont la nageoire dorsale prend son origine juste derrière la nageoire pectorale, dont l'œil est plus grand et de forme ovale (celui de l'anguille est rond). Le congre d'Amérique peut mesurer jusqu'à 2 m.

On rencontre en Europe Anguilla anguilla qui possède 114 vertèbres alors que l'anguille d'Amérique en compte 107.

Alimentation

L'anguille d'Amérique est un poisson très vorace. De façon générale, elle se nourrit principalement la nuit de petits poissons et d'invertébrés. Son alimentation varie cependant en fonction des différents stades de sa croissance :
- larvaire (leptocéphale*) : l'alimentation est principalement constituée de zooplancton et de matières organiques dissoutes ;
- civelle : elle se nourrit de larves d'insectes ;
- anguille jaune : elle se nourrit de larves d'insectes, d'insectes vivant à la surface de l'eau, de mollusques, de poissons, de crustacés, de vers et de plantes ;
- anguille argentée : elle cesse complètement de s'alimenter et va migrer vers sa zone de frai.

Reproduction - Multiplication

Les aires de frai de l'anguille d'Amérique sont situées à l'est de la Floride et des îles Bahamas, et au sud des Bermudes. A la fin de l'automne lorsqu'elle a atteint la taille de la maturité sexuelle, elle quitte les rivières et les lacs pour rejoindre l'océan. Le frai a lieu au milieu de l'hiver, on ne revoit alors plus les adultes. En fonction de leur taille, les femelles pondent de 3 à 22 millions d'œufs à une profondeur d'environ 400 m. L'éclosion a lieu quelques jours après la ponte. La forme larvaire de l'anguille d'Amérique est le leptocéphale. Cette larve a l'apparence d'un ruban large et transparent qui rappelle celui d'une feuille de saule. Pendant une période d'environ un an, elle se laisse emporter par les courants tout en nageant activement vers le rivage. Son corps subit alors une nouvelle métamorphose : celle de civelle transparente. Les civelles arrivent en eau douce entre mai et juin, et leur transparence disparaît progressivement. Elles se pigmentent jusqu'à devenir presque noires. Les écailles apparaissent vers l'âge de 3 ans et les civelles sont devenues des anguilles jaunes. Le stade final du processus de maturation est celui d'anguille argentée où elle est enfin prête pour sa migration et le grand voyage vers son lieu de naissance en eau salée, où elle se reproduira et disparaîtra.

Vie associée

Anguillicola crassus est un nématode parasite de la vessie natatoire. Sa présence est particulièrement relevée sur les anguilles d'Amérique que l'on retrouve dans le Maine, elle n'est pas signalée dans les eaux canadiennes à ce jour.

Divers biologie

L'anguille d'Amérique est une espèce catadrome*, c'est-à-dire qu'elle passe la plus grande partie de sa vie en eau douce. Elle retourne en mer pour se reproduire.

Informations complémentaires

En hiver, l'anguille d'Amérique hiberne dans la vase !

Réglementation

Les barrages, la pêche excessive, et les contaminants sont identifiés comme les causes les plus préoccupantes de la diminution du nombre d'anguilles d'Amérique en Ontario et dans le Saint-Laurent. La protection de l'espèce est légiférée par la Loi sur les pêches et la Loi sur la protection de l'environnement du gouvernement fédéral canadien. Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a attribué en 2006 le statut d'espèce préoccupante en Ontario à l'anguille d'Amérique. L'anguille d'Amérique pourrait de cette façon bénéficier d'une protection supplémentaire. Une étude visant à ajouter l'espèce à la liste de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral canadien est actuellement en cours. En vertu de la LEP, un plan de gestion doit être élaboré pour cette espèce.

Origine des noms

Origine du nom français

Anguille est la traduction exacte des noms de genre et d'espèce anguilla : du latin [anguilla] = anguille.
D'Amérique en opposition avec celui de sa cousine européenne.

Origine du nom scientifique

Anguilla : du latin [anguilla] = anguille,
rostrata : du latin [rostratus] = recourbé en forme de bec.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Elopomorpha Elopomorphes La larve leptocéphale* se métamorphose en un individu morphologiquement très différent.
Ordre Anguilliformes Anguilliformes Corps allongé, serpentiforme, nageoires anale et dorsale en continuité avec la caudale, pas de nageoires pelviennes.
Sous-ordre Anguilloidei Anguilloïdes
Famille Anguillidae Anguillidés
Genre Anguilla
Espèce rostrata

Nos partenaires