Eponge mousse de carotte

Amphilectus fucorum | (Esper, 1794)

N° 1305

Manche, Atlantique, Méditerranée

Clé d'identification

Encroûtante avec nombreux filaments
Surface criblée de trous
Couleur orangée

Noms

Noms communs internationaux

Carrot-sponge (GB), Esponja zanahoria (E), Karottenschwamm (D), Geraspte-wortelspons (NL), Esponja-cenoura (P), Gulrotsvamp (N)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Esperiopsis fucorum (Esper, 1794) synonyme très fréquemment rencontré, même dans des ouvrages récents.
Spongia parasitica Montagu, 1818
Amphilectus dubius (Bowerbank, 1874)
Amphilectus edwardii (Bowerbank, 1866)

Distribution géographique

Manche, Atlantique, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Côtes européennes, des îles Féroé et de la Norvège au nord à la Méditerranée au sud. Très présente sur les côtes françaises de la Manche et de l’Atlantique, plus rare sur les côtes méditerranéennes.

Biotope

Elle vit depuis l’étage médiolittoral inférieur jusqu’à l’infralittral, plus rarement dans le circalittoral. Elle se fixe sur les crampons de laminaires, sur la roche ou les coquilles de mollusques, sous les surplombs, et également sous les pierres.

Description

Cette éponge est extrêmement polymorphe selon les conditions de milieu et la profondeur à laquelle elle vit. Encroûtante, en forme de coussin, massive et lobée en eau agitée, elle forme de fins filaments ou lanières plus ou moins enchevêtrés en eau calme ou peut se présenter sous la forme d’une succession de petites amphores dans des milieux abrités. Sa consistance est douce et élastique et elle se déchire facilement. Sa surface, non gluante, est criblée de petits trous lui donnant cet aspect de mousse. Les oscules se situent au sommet de structures en forme de petits volcans plus ou moins alignés. Sa couleur est orange vif ; on a cependant observé des spécimens sans couleur en eau profonde et des spécimens jaunâtres dans les ports. La taille de la colonie varie de quelques centimètres carrés à plusieurs décimètres carrés, sa hauteur pouvant atteindre 15 cm.

Espèces ressemblantes

Dans les ports, certaines formes de Hymeniacidon perlevis peuvent prêter à confusion avec des Amphilectus fucorum jaunâtres. L’examen de la surface, ainsi que l’observation des spicules permettront de lever les incertitudes.

Alimentation

Les éponges sont des animaux filtreurs planctonophages qui se nourrissent de microparticules : bactéries, algues unicellulaires, débris organiques, ne dépassant en général pas trois microns. Le courant d’eau nécessaire est généré par le mouvement de cellules ciliées spécifiques des éponges : les choanocytes*.

Reproduction - Multiplication

La reproduction peut être sexuée ou asexuée.
- Sexuée : par œufs et spermatozoïdes, aboutissant à la naissance d’une larve ciliée nageuse qui se fixe rapidement pour donner une nouvelle éponge. Les éponges sont hermaphrodites, les gamètes mâles et femelles d’une même éponge ne sont pas expulsés au même moment, ce qui limite les possibilités d’autofécondation. Cette reproduction a lieu en août (Claude Lévi) chez cette espèce. Comme toutes les éponges de l’ordre des Poécilosclérides, Amphilectus fucorum est une éponge vivipare*, les embryons sont incubés à l’intérieur de l’éponge mère.
- Asexuée : par bourgeonnement ou bouturage de fragments qui se détachent de l’éponge mère pour se fixer un peu plus loin. Les modalités de reproduction asexuée de Amphilectus fucorum ne sont pas précisées.
Les éponges possèdent par ailleurs une énorme capacité de régénération.

Divers biologie

Les spicules mégasclères* sont des styles lisses, légèrement incurvés, dont la taille peut varier de 170-500 x 10-19 µm mais le plus souvent de 150-200 x 3-5 µm. Les microsclères*, plus rares, sont des isochèles* palmés de 14-28 µm.

Informations complémentaires

Cette espèce a la particularité de dégager une odeur forte et désagréable.

Origine des noms

Origine du nom français

Sa surface criblée de petits trous et sa couleur orange font penser à de la mousse de carotte.

Origine du nom scientifique

Amphilectus : vient directement du grec [amphilectos] et signifie douteux, discutable !



fucorum : du nom de genre Fucus, car elle se rencontre fréquement parmi ces algues phéophycées.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Porifera Spongiaires / Eponges Organismes exclusivement aquatiques, filtreurs, fixés au substrat, de formes variables, et percés d'orifices inhalants (ostioles ou pores) et exhalants (oscules).
Classe Demospongiae Démosponges

Eponges dont la charpente est constituée de spicules siliceux (différenciés en méga- et microsclères) et de collagène dispersé ou structuré en fibres de spongine. Ovipares ou vivipares, larve typique = parenchymula.

Ordre Poecilosclerida Poécilosclérides « Eponges à spicules variés ». Charpente de spicules siliceux (styles ou acanthostyles) renforcée de spongine. Plusieurs types de mégasclères et de microsclères (chèles, sigmas...).
Sous-ordre Mycalina Mycalines
Famille Esperiopsidae Espériopsidés
Genre Amphilectus
Espèce fucorum

Nos partenaires