Grimpeur des Caraïbes

Amblycirrhitus pinos | (Mowbray, 1927)

N° 1082

Atlantique tropical ouest

Clé d'identification

Points orange et brillants sur la tête, le dos et la nageoire dorsale
Touffes de cirres* sur le museau et sur chaque épine de la nageoire dorsale

Noms

Autres noms communs français

Poisson-faucon à taches rouges, Poisson épervier

Noms communs internationaux

Redspotted hawkfish (GB), Rotgefleckter Büschelbarsch (D), Halconcito, rayadito, kalcon rayadito (E), Caribische koraalklimmer (NE)

Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides

Pseudocirrhites pinos (Mowbray, 1927)

Distribution géographique

Atlantique tropical ouest

Zones DORIS : Caraïbes

Présent au sud de la Floride, aux Bahamas, dans le golfe du Mexique, aux Bermudes, aux Caraïbes et jusqu'au sud du Brésil.

Biotope

Le grimpeur des Caraïbes est un sédentaire qui passe le plus clair de son temps posé sur le substrat, sur les éponges ou sur les colonies coralliennes à proximité de failles ou d'anfractuosités pouvant lui servir de refuge.
On le trouve généralement dans des eaux peu profondes, et rarement au-delà de 30 m.

Description

Petit poisson (5 cm, maxi 10 cm) au corps ovale et moyennement compressé. Le museau est court et pointu avec une bouche relativement grande.
Des touffes de cirres* (fins filaments flexibles) sont implantées sur le museau, au niveau des narines et sur chaque épine de la nageoire dorsale.
La tête est de couleur verte à brun clair. Le corps est parcouru de 5 bandes verticales séparées par des intervalles blanchâtres : les 3 premières sont vertes à brun clair, la quatrième noire au dessous de la dorsale puis verte à brun clair, la cinquième entièrement noire.
Des points orange et brillants couvrent la tête, le dos et la nageoire dorsale.
La nageoire dorsale est continue avec 10 épines présentant des échancrures entre elles et 11 rayons souples.
Les nageoires pectorales comportent 14 rayons dont les 5 rayons inférieurs sont indépendants et plus longs.
Les nageoires pelviennes possèdent 1 épine et 5 rayons souples, la nageoire anale, 3 épines et 6 rayons souples. La caudale est tronquée avec 14 rayons souples.

Alimentation

Perché comme un faucon sur son promontoire, le grimpeur des Caraïbes chasse par attaques éclairs après repérage de ses proies qui sont variées et dont la taille est choisie en fonction de la grandeur de sa bouche. Ce sont des petits crustacés, essentiellement des copépodes, leurs larves ainsi que des vers polychètes. Les petits poissons pourraient eux aussi faire partie du menu. Son “forfait" accompli, il regagne son point d'observation aussi rapidement qu'il l'a quitté.

Reproduction - Multiplication

Le grimpeur des Caraïbes a un mode de reproduction qui est de type protogyne*. Cette espèce naît femelle et pourra changer de sexe pour devenir mâle. Les juvéniles du grimpeur des Caraïbes sont des femelles qui deviendront matures sexuellement et ensuite changeront de sexe pour devenir des mâles matures. Des mâles matures de cette espèce ont pu être observés dès 7,5 cm (en longueur totale).

En général, un mâle dominant règne sur un territoire qui peut accueillir plusieurs femelles. Chez certains poissons-faucons, le mâle part en fin de journée, à la rencontre des femelles matures de son territoire pour féconder leurs œufs, faisant ainsi le tour de son "harem".

Divers biologie

Le grimpeur des Caraïbes est dépourvu de vessie natatoire, ce qui fait de lui un piètre nageur que l'on ne voit jamais s'aventurer en pleine eau. Ses déplacements sont toujours courts et rapides au-dessus d'un support solide. Les longs rayons indépendants de ses nageoires pectorales lui sont utiles au maintien de l'équilibre.
Ce poisson reste la plupart du temps à l'affût, immobile et plaqué sur le rocher. Son observation demande de l'attention pour le repérer et des gestes mesurés pour l'approcher, sachant qu'il est prêt à fuir à la moindre alerte.

Informations complémentaires

Amblycirrhitus pinos est le seul représentant des Cirrhitidés présent dans la zone Caraïbe.

Origine des noms

Origine du nom français

Il découle du mode de vie de ce poisson qui passe son temps plaqué au rocher comme un alpiniste.
Son autre nom de poisson-faucon à taches rouges, a pour origine sa technique de chasse qui s'apparente à celle du rapace du même nom (cf. § Alimentation) et des points rouges à orange qui couvrent une partie de son corps.

Origine du nom scientifique

Amblycirrhitus : du grec [ambly-] = affaibli, atténué, amoindri et du latin [cirrus] : touffe de cheveux. Donc un poisson plutôt petit avec des touffes de filaments.
pinos : d'un mot grec qui signifie crasse, rouille, saleté sur la peau. Sans doute à cause des petites taches orange parsemées sur l'animal comme des points de rouille.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Chordata Chordés Animaux à l’organisation complexe définie par 3 caractères originaux : tube nerveux dorsal, chorde dorsale, et tube digestif ventral. Il existe 3 grands groupes de Chordés : les Tuniciers, les Céphalocordés et les Vertébrés.
Sous-embranchement Vertebrata Vertébrés Chordés possédant une colonne vertébrale et un crâne qui contient la partie antérieure du système nerveux.
Super classe Osteichthyes Ostéichthyens Vertébrés à squelette osseux.
Classe Actinopterygii Actinoptérygiens Ossification du crâne ou du squelette tout entier. Poissons épineux ou à nageoires rayonnées.
Sous-classe Neopterygii Teleostei Néoptérygiens Téléostéens Poissons à arêtes osseuses, présence d’un opercule, écailles minces et imbriquées.
Super ordre Acanthopterygii Acanthoptérygiens Rayons épineux aux nageoires, écailles cycloïdes ou cténoïdes, présence d'une vessie gazeuse et pelviennes thoraciques ou jugulaires, sans être systématiquement présents, sont des caractères que l'on ne rencontre que chez les Acanthoptérygiens.
Ordre Perciformes Perciformes Nageoires pelviennes très rapprochées des nageoires pectorales.
Sous-ordre Percoidei Percoïdes Une ou deux nageoires dorsales dont les éléments antérieurs sont des épines aiguës. Nageoires pelviennes avec une épine, rayons mous.
Famille Cirrhitidae Cirrhitidés
Genre Amblycirrhitus
Espèce pinos

Nos partenaires