Actéon enroulé

Acteon tornatilis | (Linnaeus, 1758)

N° 2528

Manche, Atlantique Nord et Nord-Est, Méditerranée

Clé d'identification

Coquille ovoïde gris rosé striée de bandes blanches
15 à 25 mm de hauteur
Apex pointu
Ouverture égale aux deux tiers de la hauteur de la coquille
Columelle blanche épaissie et tordue

Noms

Noms communs internationaux
Lathe acteon, acteon shell (GB), Bootschelp (NL)
Autres noms scientifiques parfois utilisés, mais non valides
Bulla tornatilis, Linnaeus, 1758
Voluta tornatilis, Linnaeus, 1758
Acteon ovalis, Da Costa, 1778
Turbo ovalis, da Costa, 1778
Cyclina cylindracea, Pennant, 1777
Voluta bifasciata
, Gmelin, 1791
Acteon fasciatus, Lamarck, 1812
Tornatella fasciata, Lamarck, 1816
Voluta luteofasciata, Von Mühlfeldt, 1824
Acteon striatus, Sowerby, 1825
Tornatella pellucida, MacGillivray, 1843
Acteon tenellus, Lovén, 1846
Acteon subulatus, Wood, 1848
Acteon bullaeformis, Jeffreys, 1867
Acteon candidulus, Monterosato, 1923
Acteon augustoi, Nobre, 1932
Acteon semistriatus, Glibert, 1952

Distribution géographique

Manche, Atlantique Nord et Nord-Est, Méditerranée

Zones DORIS : Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord

Acteon tornatilis est commun en mer du Nord. On le trouve aussi dans l'Atlantique Nord sur les côtes d'Islande, auprès des îles Féroé et des îles Shetland, sur les côtes norvégiennes et le long des côtes françaises. Il est également présent en Méditerranée, jusqu’à la mer Egée.

Biotope

Acteon tornatilis vit le plus souvent dans les baies sableuses abritées, dans la zone sublittorale peu profonde (proche des côtes). Il fréquente également les eaux profondes jusqu’à 250 m. On peut le rencontrer sur les fonds sablo-vaseux, les fonds de graviers, et parfois dans les crampons de Laminaria hyperborea.

Description

La coquille d'Acteon tornatilis est ovoïde, opaque, de couleur gris rosé et mesure 15 à 25 mm de hauteur. Elle est finement striée, ornée de bandes blanches : une bande sur chaque tour et une à trois bandes sur le dernier tour. Chacune possède de chaque côté une mince marge rose foncé. L’apex* de la coquille est pointu. 
L’ouverture mesure les deux tiers de la hauteur de la coquille. A la base de la coquille, la columelle* est blanche, légèrement épaissie et tordue.
L’opercule* est triangulaire, transparent et de couleur ambre. Des traits fins diffusent à partir du bord.
Quand l'animal se déplace, la coquille est partiellement recouverte par les expansions du corps.

Espèces ressemblantes

Acteon tornatilis peut être confondu avecActeon monterosatoi qui est présent en Méditerranée, aux Açores et au Portugal. Acteon monterosatoi est beaucoup plus petit (5 à 6 mm), il est de couleur rose-orangé et est dépourvu de bandes blanches.
Acteon siebaldii fréquente les côtes de l'océan Pacifique Ouest et mesure environ 1 cm.
Acteon (Rictaxis) punctocaelatus fréquente les côtes de l'océan Pacifique Est (Mexique, sud de l'Alaska) et mesure 1 à 2 cm.

Alimentation

Acteon tornatilis est une espèce carnivore qui se nourrit de vers polychètes avec une préférence pour les vers annélides Owenia fusiformis et Lanice conchilega.

Reproduction - Multiplication

Comme tous les Opisthobranches Acteon tornatilis est un animal hermaphrodite* simultané (chaque individu possède les deux sexes). La fécondation est croisée et nécessite l'accouplement entre deux individus. La ponte a lieu dans un délai plus ou moins long après l’accouplement et se présente sous forme de masse gélatineuse de 6 cm de longueur. L'un des côtés de cette masse est effilé, lui permettant ainsi de s'accrocher au substrat.

Divers biologie

A marée basse, on peut voir Acteon tornatilis se déplacer sur la plage, laissant une traînée caractéristique dans le sable. Pendant la marée montante, il creuse un tunnel dans le sable et s'enfouit à environ 15 cm de profondeur. Son "terrier" s'ouvre en surface par un trou d'environ 4 à 5 mm de diamètre.

Acteon tornatilis
peut rentrer la totalité de son corps dans sa coquille qui est ensuite scellée par un opercule de couleur ambre.
Il possède sur la tête quatre grands lobes charnus et un bouclier céphalique de couleur blanc-crème. Il utilise son pied et ses tentacules labiaux* et céphaliques pour s’enfouir dans le sable fin. Les tentacules contribuent également à dégager le sable de la cavité palléale*. Cette dernière se prolonge par un enroulement de l'intestin le long de la bosse viscérale, utilisé pour l'excrétion et probablement pour la respiration. La cavité palléale est parcourue par un courant s’évacuant sur la droite de l’animal.

Le système reproducteur des espèces du genre Acteon présente certaines particularités. Il comporte des canaux mâle et femelle séparés, connectés à un court canal hermaphrodite*. Le canal mâle est relié à la prostate et se prolonge par un canal déférent débouchant dans un pénis invaginable. Un canal ventral conduit à la spermathèque* située dans la cavité palléale à proximité du vagin. Ces particularités anatomiques conduisent à classer Acteon tornatilis parmi les espèces les plus primitives des Opisthobranches.

La cavité buccale possède des mâchoires et une radula* ainsi que des glandes labiales*.

Les lobes du côté gauche du manteau* portent des glandes qui sécrètent des substances toxiques. Il n’y a pas de trace de glande dans l’œsophage. Il n’y a pas non plus de torsion de l’estomac alors que cet estomac, bien que simplifié, ressemble à celui des Prosobranches.

Informations complémentaires

L'ordre des Céphalaspidés (Bullomorphes) regroupe les Opisthobranches primitifs, parfois très proches des mollusques Prosobranches dont ils peuvent être difficiles à différencier au premier coup d'œil. Certains représentants (les membres du genre Acteon par exemple) possèdent une magnifique coquille ainsi qu'un opercule permettant de protéger l'animal enfermé dans sa coquille. Cependant la coquille des Céphalaspidés est généralement plus fragile que celle des Prosobranches, et permet donc de classer ces animaux dans les Opisthobranches. Cette coquille revêt souvent une forme ovoïde qui vaut le nom de "Bullomorphes" à cet ordre.

Depuis 2005, la taxonomie des Mollusques a évolué. La phylogénétique a conduit à différencier les Actéonidés des Céphalaspidés pour les insérer dans le groupe des Hétérobranches, puis dans le sous-groupe informel des Allogastropoda (ou Bas hétérobranches).

La taxonomie des Gastéropodes étant toujours sujette à remaniement, nous avons choisi de maintenir l'ancienne classification pour la réactualiser le moment venu.

Origine des noms

Origine du nom français

Actéon : francisation du nom de genre acteon.
enroulé : pour évoquer la forme de la coquille.

Origine du nom scientifique

Acteon : du grec [akté] = rivage, probablement parce que ce mollusque vit à proximité du rivage. Actéon (du grec [aktaion] = celui qui appartient au rivage) est un héros de la mythologie grecque, qui fut transformé en cerf par Diane qu'il avait surprise au bain.
tornatilis : du latin [tornus] = instrument de tourneur. Pour évoquer la forme de la coquille qui semble avoir été fabriquée sur un tour.

Classification

Termes scientifiques Termes en français Descriptif
Embranchement Mollusca Mollusques Organismes non segmentés à symétrie bilatérale possédant un pied musculeux, une radula, un manteau sécrétant des formations calcaires (spicules, plaques, coquille) et délimitant une cavité ouverte sur l’extérieur contenant les branchies.
Classe Gastropoda Gastéropodes Mollusques à tête bien distincte, le plus souvent pourvus d’une coquille dorsale d’une seule pièce, torsadée. La tête porte une ou deux paires de tentacules dorsaux et deux yeux situés à la base, ou à l’extrémité des tentacules.
Sous-classe Opisthobranchia Opisthobranches Coquille présente, réduite ou absente. Branchies à l’arrière du cœur. Principalement marins ou d’eau saumâtre, rare en eau douce (une dizaine d’espèces, Ordre des Acochlidea).
Ordre Cephalaspidea / Bullomorpha Céphalaspides / Bullomorphes Coquille externe ou interne, spiralée, très fine et réduite. Tête élargie en bouclier. Yeux développés. Pas de rhinophores. Cavité palléale à droite avec une branchie plissée. Parfois des parapodes. Marins et fouisseurs sur les fonds de sédiments.
Famille Acteonidae Actéonidés
Genre Acteon
Espèce tornatilis

Nos partenaires